Mango crunchy cake…

Capture d’écran 2018-07-09 à 15.11.25.png

Plus que quelques heures avant les vacances…Bientôt notre conscience s’égarera au rythme du bruit des vagues et du vent dans les voiles, on oubliera les heures froides, les obligations, la grisaille, pour laisser l’été nous absorber toute entière.

Se recentrer sur nous, nos besoins, nos envies.

De fourmis devenir cigale.

Incarner une autre peau, vivre un autre rêve, s’affranchir du quotidien, lâcher prise, accueillir nos désirs de campagne ou d’embruns avec délice, laisser peu à peu le voyage rallumer nos petites lanternes intérieures et faire circuler une nouvelle énergie, douce et bienfaisante.

S’adonner à ces  pratiques estivales qui permettent d’oublier les heures et font que le temps file entre les doigts comme une poignée de sable chaud et doré.

Ne plus avoir d’âge. Autoriser l’enfant qui vit en nous à s’exprimer. L’écouter rire et chanter avec bonheur.

Vivre pleinement l’instant présent, comme un éclat d’éternité, une poussière d’étoile, qui à chaque étincelle renforce notre sentiment d’appartenance à ce monde merveilleux, à cette nature féconde. Ouvrir ses yeux et son coeur à la gratitude, l’émotion.

Céder à cette douce folie que l’on appelle « vacances »…

Commencer par s’autoriser tout ce qui est bon pour soi, comme ce petit dessert, facile à préparer, sans sucre, ni farine, ni oeufs, ni beurre, ni cuisson, car l’été c’est aussi l’occasion de sublimer les fruits et légumes de saison, en les consommant tels quels.

C’est le principe même de la raw food.

Par raw on entend « brut », « non raffiné », » non industrialisé ». L’unique « cuisson » tolérée étant la  déshydratation en dessous de 47,8 degrés, sous peine de détruire les précieuses vitamines et enzymes, la clef de voute de cette manière de se nourrir.

Bien entendu la part belle est faite aux fruits et légumes fraîchement cueillis, mais aussi aux graines germées,  oléagineux, algues qui sont au centre de ce mode alternatif d’alimentation.

L’été est fait pour changer ses routines, et pour tenter de nouvelles expériences, non?

DSC_0007.JPG

Alors pour une initiation toute en douceur, voici un petit gâteau croustillant et généreux, que vous pourrez décliner avec tous les fruits du jardin (pêches, nectarines, framboises, fraises, mûres, myrtilles…) et décliner en parts individuelles ou en version familiale, dans un grand moule.

A préparer la veille, et à déguster au retour de la plage 😉

Ce qu’il me faut pour 4 à 6 petits gâteaux :

DSC_0018.JPG

  • 75 g de noix de coco râpée
  • 140 g de noisettes (ou amandes)
  • 2 grosses dattes Medjool
  • 1 cc de vanille en poudre
  • 1 cc de gingembre en poudre
  • 1 sachet d’agar-agar
  • 1 tasse d’infusion (verveine, hibiscus…)
  • 1 belle mangue mûre
  • des cercles ou carrés en inox pour mouler les petits gâteaux ou un grand moule à fond amovible

C’est parti !

  • Je commence par faire chauffer de l’eau pour préparer une infusion de verveine ou d’hibiscus que je laisserai refroidir.
  • Puis dans la cuve d’un mixer je rassemble la coco, les noisettes, les épices, les dattes et je mixe jusqu’à obtenir une pâte proche de celle d’un crumble.
  • Puis je détaille la mangue en petits dés.

DSC_0023.JPG

Au milieu d’une assiette, je pose un petit moule en inox, et commence par y abandonner  une couche du mélange de noisettes-coco. Je tasse bien, et j’ajoute les fruits, puis j’alterne jusqu’à obtenir au moins 4 rangs successifs.

  • Je verse ensuite l’aga-agar dans l’infusion, je remue bien, et fais chauffer jusqu’à ébullition, puis j’éteins le feu, et laisse refroidir quelques minutes avant de verser délicatement une partie de la préparation sur le petit gâteau. Le liquide ne doit pas déborder, il doit juste généreusement napper l’entremet pour le figer, et constituer une sorte de joli glaçage brillant sur le dessus.

  • Cette étape n’est pas obligatoire, vous pouvez très bien la zapper, il vous suffit d’ajouter une bonne cuillère à soupe d’huile de coco dans votre mixer avec les noisettes. En refroidissant l’huile de coco va se figer et consolider votre petit dessert.

DSC_0030.JPG

Napper les bords de l’assiette de coulis de mangue, avant d’ôter le moule et  déguster avec passion…

DSC_0037.JPG

Pour une version « so creamy » vous pouvez alterner entre chaque couches de fruits, une généreuse cuillère à soupe de yaourt de coco végétal.

Mon préféré se trouve par ici, ( http://www.juneplaisirvegetal.fr ) c’est le coco mangue-passion, de la toute nouvelle gamme végétale June, pile poile ce qu’il faut pour faire écho à la saveur suave et sucrée de la mangue fraîche.

DSC_0041.JPG

La base du dessert reste très aérienne et sablonneuse ..

DSC_0060.JPG

Et le fruit sucré révèle la saveur ronde, gourmande et beurrée de la noisette lovée dans la coco …

DSC_0057.JPG

Les vacances peuvent enfin débuter 😉

 

2 commentaires sur « Mango crunchy cake… »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s