Pink and creamy vegan cheesecake.

DSC_0266.JPG

« Un vieil homme était assis à l’entrée d’une ville. Un étranger venu de loin s’approche et lui demande : « Je ne connais pas cette cité. Comment sont les gens qui vivent ici ? »

Le vieil homme lui répond par une question : « Comment sont les habitants de la ville d’où tu viens ? »  « Égoïstes et méchants, lui dit l’étranger. C’est pour cette raison que je suis parti »

« Tu trouveras les mêmes ici » lui répond le vieillard.

Un peu plus tard, un autre étranger s’approche du vieil homme.

« Je viens de loin, lui dit-il. Dis-moi, comment sont les gens qui vivent ici ? »

« Le vieil homme lui répond : « Comment sont les habitants de la ville d’où tu

viens ?»

« Bons et accueillants, lui dit l’étranger. J’avais de nombreux amis, j’ai eu de la peine à les quitter. »

« Le vieil homme lui sourit : « tu trouveras les mêmes ici. »

Un vendeur de chameaux avait suivi les deux scènes de loin. Il s’approche du vieillard : « Comment peux-tu dire à ces deux étrangers deux choses opposées ? » Et le vieillard lui répond :

« Parce que chacun porte son univers dans son cœur. Le regard que nous portons sur le monde n’est pas le monde lui-même, mais le monde tel que nous le percevons. Un homme heureux quelque part sera heureux partout. Un homme malheureux quelque part sera malheureux partout. »

Tout est dit.

Portez le bonheur dans votre coeur et passez un été lumineux, inspirant, magique !

Et pour y contribuer, voici une recette toute simple et colorée, sans sucre raffiné, avec des fruits des oléagineux, de la patate douce,  et beaucoup d’amour 😉

Petit rappel sur ces pépites nutritionnelles que sont les oléagineux :

Les oléagineux sont riches en acides gras mono-insaturés. Ceux-ci préviennent les maladies cardiovasculaires grâce à leur pouvoir hypocholestérolémiant qui aide à maintenir le taux de « bon » cholestérol tout en faisant diminuer le « mauvais » et les triglycérides.

Ils contiennent des phytostérols, ces composés végétaux appartenant à la famille des stérols, qui régulent efficacement le taux de cholestérol. Les phytostérols possèdent également un pouvoir antioxydant.

En plus de leur richesse en protéines et en fibres, les oléagineux renferment de nombreuses vitamines dont les vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B9) qui jouent un rôle important dans la transformation des glucides, des protéines et des graisses en énergie. Les amandes sont particulièrement riches en vitamine E, un puissant antioxydant qui aide à lutter contre le vieillissement des cellules.

Côtés minéraux, les oléagineux apportent notamment du calcium, fer, zinc, manganèse, cuivre, phosphore et potassium.

Quant à la patate douce elle n’est pas en reste non plus, jugez plutôt :

  • Moyennement calorique grâce à sa faible teneur en protéines et en lipides, elle ne fait donc pas grossir comme on a tendance à le croire.
  • Sa richesse en fibres va réguler la fonction gastro-intestinale, en diminuant les taux de cholestérol et de glycémie.
  • Son indice glycémique est de 70 alors que celui de la pomme de terre varie entre 80 et 111 selon la variété.
  • Elle prend soin de nos os, nos dents, maintient la peau en bonne santé et nous protège contre les infections, grâce à la vitamine A qu’elle contient et favorise une bonne vision de nuit grâce à son pouvoir anti-oxydant.
  • Sa richesse en caroténoïdes lui permet de lutter contre les radicaux libres.
  • Elle améliore les fonctions hépatiques et permet de contrôler son taux de glycémie.
  • Elle protège notre système immunitaire grâce à son pouvoir antioxydant.

Etes-vous prêts à tenter l’aventure?

Ce qu’il me faut :

DSC_0239.JPG

Pour la base :

  • 150 g de dattes medjool
  • 100 g de noisettes (ou d’amandes)
  • 100 g de graines de courge
  • 40 ml d’huile de coco fondue

Pour la crème :

  • 400 g de patate douce blanche ou violette
  • 300 g de myrtilles
  • 300 g de framboises (ou 600 g de framboises exclusivement)
  • 80 g de sirop de fleur de coco
  • 100 g d’huile de coco fondue
  • 280 g de noix de cajou trempées

C’est parti :

  • La veille je pense à faire tremper mes noix de cajou dans un bol d’eau
  • J’épluche et je détaille en gros cubes les patates douces et les fais cuire à la vapeur douce 20/30 mn
  • Le jour J, je mixe grossièrement les ingrédients de la base, et après avoir chemisé de papier transparent un moule rond, je dépose ce mélange tout au fond en tassant bien
DSC_0242.JPG
  • Puis je rassemble dans le mixer les ingrédients de la crème (patate douce cuite, noix de cajou égouttées, huile de coco fondue, fruits rouges, et sucre de fleur de coco) jusqu’à obtenir un appareil très creamy.
  • Je le fais couler sur la base, et oublie le joli dessert au congélateur quelques heures
DSC_0277.JPG
  • Avant de servir je décore de fruits, et fleurs.
DSC_0270.jpg

La patate douce apporte vraiment un crémeux et une onctuosité sans pareil.

On parie que jamais personne ne soupçonnera sa présence dans ce petit délice?

DSC_0284.JPG

Si cette recette vous inspire, sachez que vous pouvez la décliner en plusieurs autres versions…

En changeant les fruits, et en utilisant des abricots bien mûrs et bien sucrés avec de la patate douce orange ou en forçant sur la myrtille ou la mûre si vous trouvez des patates douces violettes.

Quoiqu’il arrive, la patate douce blanche reste  » open » à toutes vos fantaisies.

DSC_0288.JPG

Soyez fun, amusez-vous, c’est l’été 😉

Un commentaire sur « Pink and creamy vegan cheesecake. »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s