Mon cours de Pilates avec Virginie et son foam-roller.

DSC_0069.JPG

Force et souplesse, pétillante, souriante, c’est la grâce qui caractérise le mieux Virginie, cette jolie Maman de 2 petites filles, originaire de la région d’Aix en Provence.

Elle aime la nature, les sports de plein air, et généralement tout ce qui lui permet de se dépenser. Virginie est une hyperactive qui s’assume pleinement !

Coach sportif depuis bientôt 8 ans à TEMPO FITNESS (https://www.tempofitness.fr), c’est là, tout naturellement, que j’ai croisé sa route.

J’aime sa manière d’enseigner, naturelle mais structurée, où rien n’est laissé au hasard, chaque partie du corps est pensée et sollicitée. Généreuse et bienveillante, les cours de Virginie sont une « feel good thérapie » tant sa bonne humeur est communicative. Sa voix douce donne les explications efficaces et justes, souvent imagées pour nous faire comprendre et ressentir le mouvement .

De toutes les disciplines fitness qu’elle enseigne, celle qui la rend réellement « happy », c’est le Pilates. Et pour cause…

Qui est Virginie :

Après des études de comptabilité, elle décide de suivre son instinct et passe son brevet d’état des métiers de la forme, pour faire enfin ce qui lui plait vraiment.

Premier job à Avignon où elle enseigne le fitness toutes disciplines confondues, dont le chi ball aux côté de Rafael Moreno https://www.chiball.com/education/rafael-moreno-scholarship.html, une amorce du Pilates, mais c’est en 2003, qu’elle aura un véritable coup de coeur pour cette discipline en croisant la route de celle qui deviendra son mentor : Eva Winskill. http://www.fitstudio.net.

Virginie dira d’elle : « Elle m’a tout appris ».

As-tu une routine « Healthy » ?

J’ai besoin de la nature pour mon équilibre, marcher dans les bois, faire du vélo, du roller tout ce qui bouge me convient, je ne suis pas une citadine. J’aime lire et écouter de la musique classique, ou des musiques du monde.

Ma routine alimentaire est plutôt légumivore et fructivore, je ne peux absolument pas m’en passer. Mes repas s’organisent autour de légumes agrémentés d’une céréale pour l’énergie, et il en faut pour pouvoir donner mes cours 😉

La viande? Très occasionnellement, je ne suis pas fan.

Mon péché mignon ? Le chocolat…noir, et les bonbons…oups… !!! Nobody’s perfect, non ?

Pourquoi avoir choisi d’enseigner le Pilates ?

Le Pilates est une discipline relativement récente en France,  alors qu’elle a été mise au point dans les années 30 en Allemagne par Joseph Pilates, passionné de sport et convaincu du bienfait du mouvement sur le corps. Il s’est beaucoup inspiré de certaines pratiques orientales comme le yoga et occidentales comme la danse, pour élaborer sa méthode. J’aime l’idée d’utiliser l’esprit pour contrôler ses muscles. « Un esprit sain dans un corps sain », telle était sa philosophie, et j’avoue que ça me va bien 😉

Le Pilates est comme une clé qui te permet d’avoir accès à ton propre corps, tu peux ensuite exporter ses principes dans les autres disciplines, et c’est ça que j’aime.

La méthode permet de rééquilibrer sa musculature, en sollicitant les muscles centraux qui interviennent dans l’équilibre postural, et le maintien de la colonne vertébrale. Par des exercices bien précis, on renforce les muscles trop faibles et on décontracte les muscles trop tendus, à travers une respiration consciente, et un bon alignement. C’est une discipline qui répare et non qui abime comme certaines autres, qui, mal exécutées peuvent être dangereuses pour le dos, les articulations ou les muscles.

On n’est pas dans le dépassement de soi à tout prix, mais dans la maitrise de son corps, c’est tout en finesse, et même si l’on ne ressort pas ruisselante de sueur après un cours de Pilates, je peux vous assurer que les muscles profonds ont bien travaillé!

Que t’apporte la pratique du Pilates?

Généralement une pratique régulière apporte :

  • bien-être
  • détente physique et psychologique
  • modelage de la silhouette (muscles abdominaux profonds, fessiers, cuisses, bras…)
  • maîtrise de soi
  • force et souplesse

Ce que j’aime par dessus tout c’est la sensation de ressentir mon corps à travers un placement juste.

Le placement c’est fondamental, il conditionne la bonne réalisation de l’exercice et son efficacité. L’attention est portée sur l’ensemble du corps : certaines parties sont mises en mouvement pendant que d’autres doivent rester immobiles. J’aime cette dualité que l’on ne retrouve dans aucune autre technique de fitness.

Le Pilates est basé sur le concept de « centre abdominal », c’est à dire que l’on est obligé de tenir son ventre. Ces enseignements dépassent le simple cadre du tapis, au quotidien et dans les autres disciplines sportives, il est impératif de tenir ses abdominaux profonds, d’une part pour protéger sa colonne vertébrale, et d’autre part, en rentrant le ventre plutôt qu’en le poussant, cela favorise la contraction profonde du plancher pelvien (périnée) et du muscle transverse abdominal, ce qui, pour nous les filles, est capital si l’on veut éviter les problèmes de descente d’organes.

D’une manière générale, j’avoue ne plus être dans la recherche d’une musculature à outrance, les abdos six pack, c’était avant 😉 aujourd’hui je préfère des disciplines qui enrichissent de l’intérieur. J’enseigne également le Piloxing, mix de Pilates, Boxe et Dance classique. Vous vous demandez comment se passe la cohabitation de ces 3 disciplines si différentes? Et bien le résultat est très cardio, toujours dans le contrôle et très très fun 😉 Je vous invite à venir tenter l’expérience !

Quels sont les fondements du Pilates ?

On peut en dénombrer cinq essentiellement :

  1. La concentration : l’état mental est aussi important, voire plus, que les exercices eux-mêmes. Il vaut mieux quelques répétitions de qualité, avec conscience, plutôt que de nombreuses répétitions mal exécutées.
  2. Le contrôle : il faut chercher à contrôler chaque partie du mouvement et ne pas subir son corps.
  3. Le centrage : le « centre abdominal » est le point clé de cette méthode, et implique, notamment, de garder une colonne vertébrale dite « neutre » : sans cambrure excessive (surtout dans les exercices isométriques) ni rétroversion du bassin.
  4. La fluidité : fluidité et précision sont la clé d’un mouvement harmonieux, et c’est la raison pour laquelle, cette méthode a beaucoup de succès auprès des danseurs.
  5. La respiration : elle se fait en engageant légèrement les muscles du périnée et le transverse. On respire en élargissant la cage thoracique et non en la poussant vers le haut, et l’on cherche une amplitude de respiration.

Je m’efforce de rappeler toutes ces consignes en début de cours à mes pratiquantes afin qu’elles se familiarisent peu à peu avec la méthode, qui disons-le encore une fois nécessite concentration.

Un autre avantage du Pilates c’est qu’on peut le pratiquer avec du petit matériel, comme le foam-roller, ce petit cylindre en mousse, qui permet de parfaire son alignement, et de solliciter d’avantage les muscles profonds.

Unknown.jpeg

https://www.decathlon.fr/foam-roller-domyos-id_8293231.html

Voici un petit aperçu des nombreuses options qu’offre le foam-roller :

  • Le one leg stretch : cet exercice fait travailler les abdominaux, mais aussi les  cuisses, l’obligation de garder l’équilibre sur le foam roller ajoute de la difficulté et donc de l’intensité au mouvement.

DSC_0001.JPG

DSC_0003.JPGDSC_0004.JPGDSC_0003.JPG

  • Le shoulder bridge : Cet exercice cible les ischio-jambiers et les fessiers et toute la chaine des muscles postérieurs.

DSC_0010.JPG

DSC_0011.JPG

DSC_0012.JPG

DSC_0013.JPG

  • Le spine twist : permet d’étirer les muscles de la colonne vertébrale, le contrôle et la respiration prennent ici tout leur sens.

DSC_0015.JPG

DSC_0016.JPG

  • l’équilibre sur une main : permet de renforcer le haut du corps et d’affiner la taille.

DSC_0033.JPG

DSC_0034.JPG

  • Le spine stretch : permet un étirement du dos et de la nuque pendant que les ischio-jambiers deviennent plus flexibles.

DSC_0020.JPG

DSC_0021.JPG

  • l’élévation latérale : cette posture renforce et stabilise le corps elle cible les obliques et renforce également les cuisses.

DSC_0045.JPG

DSC_0048.JPG

  • Le hundred : il permet d’augmenter le flux sanguin et de travailler les abdominaux.

DSC_0044.JPG

  • Le rolling shell : Améliore la digestion, enroule les organes, oxygène le sang et aide à tonifier les bras et aplanir le ventre.

DSC_0037.JPG

DSC_0042.JPG

  • l’étirement du dos : Pour récupérer et étirer toute la colonne vertébrale ainsi que les lombaires.

DSC_0067.JPG

Vous pouvez retrouver Virginie à TEMPO FITNESS Talence (33), 33 rue Pacaris,

05 56 04 77 30 pour un cours de Pilates les :

  • mercredi de 9h30 à 10h30
  • et vendredi de 10h30 à 11h30 et de 19h45 à 20h30

Et pour le Piloxing les :

  • lundi de 10H à 11H
  • et jeudi de 18H à 19H

pilates.jpg

Les usages du foam roller ne s’arrêtent pas là, en effet, cet accessoire permet d’étirer et d’assouplir les gros muscles, les tissus conjonctifs, ainsi que les fascias, vous savez ces fines membranes, situées sous la peau, qui enveloppent nos muscles et nos organes. Souples et fibreux, les fascias ressemblent à la membrane qui recouvre la pulpe dans une orange.

Sur le point de devenir le  » it » accessoire du moment outre Atlantique, ce cylindre en mousse rigide permet d’allonger les muscles et de dégommer la cellulite. Si si !

L’idée c’est d’effectuer un massage qui va relâcher et tonifier les tissus conjonctifs ainsi que les muscles.

« En plus d’éliminer les tensions et de calmer le système nerveux grâce aux effets de l’automassage, l’action du rouleau permet de drainer les tissus, de booster le système lymphatique et d’éliminer les toxines, ce qui a pour effet de réduire l’inflammation, qu’il s’agisse de cellulite ou de ballonnements », poursuit Lauren Roxburgh.

Il ne s’agit pas d’un travail d’étirement comme celui que l’on peut effectuer dans un cours de stretching, mais au contact du massage, les muscles s’allongent, on gagne en souplesse et en alignement de la colonne vertébrale.

On en ressort destressée, détendue, plus tonique, car la plupart des exercices de rolling, effectués avec le foam-roller se pratiquent en position de gainage. Donc, sans même y penser, on peaufine aussi ses abdos 😉

Alors côté accessoires, les filles, cette année les sacs à mains et autres lunettes de soleil attendront…La priorité c’est lui : le foam-roller !! On le veut toutes !

Il va nous permettre de terminer efficacement notre séance de renfo musculaire, de running, de marche nordique ou de Pilates par une quinzaine de minutes de « rolling ».

L’été peut arriver, nous sommes prêtes à l’accueillir en beauté 😉

IMGP6610.JPG

 

Crédit photos : Lisa Berrocal.

2 commentaires sur « Mon cours de Pilates avec Virginie et son foam-roller. »

  1. Article complet et très intéressant ! J’espère pouvoir trouver un jour + de temps pour me tourner vers le yoga et le pilates ! Pour le moment, entre le running, la salle de sport et un emploi du temps pro chargé, je ne peux vraiment m’y mettre sérieusement… Mais les vertus sont vraiment intéressantes (muscles profonds, travail postural) et un sport plus calme/apaisant me ferait surement le plus grand bien. Merci pour ce récit complet et bien illustré !

    J'aime

    1. Merci à toi joli petit ananas pour ta fidélité et pour avoir pris le temps de me lire. Les pratiques comme le yoga ou le Pilates réparent le corps et l’esprit, et apportent un réel bien-être. Pourquoi ne pas profiter de quelques jours de vacances, cet été par exemple, pour tenter un cours, ou un atelier? Cela te permettra de tenter l’expérience dans un contexte plus serein 😉 A très vite !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s