Ma séance de « wheel yoga » avec Katja…

Capture d’écran 2018-01-14 à 17.18.25.png

Chaque samedi matin, j’ai la chance de dérouler mon tapis, aux côté de Katja, la plus bienveillante des yoginis.

https://healthyandcrunchy.com/2017/05/20/katja-orsega-la-yogini-bienveillante/

Elle anime depuis quelques années, des cours de Hatha yoga dynamique et de Vinyasa, mais ce qui a changé depuis novembre, c’est qu’elle possède désormais son propre studio.

Un lieu épuré où chaque tapis trouve sa place et où les belles énergies de chacun  se mêlent pour créer une synergie propice à la détente et au lâcher prise.

Le yoga de Katja a cela de différent que certaines pratiquantes n’hésitent pas à traverser tout Bordeaux pour y participer…

Et ce n’est donc pas un hasard, si la session est vécue comme un privilège, un moment hors du temps, une parenthèse de bien-être, qui rythme nos  semaines…

Katja n’est pas comme certaines yoginis en mal de reconnaissance, qui cultivent un ego surdimensionné. Non, elle n’est pas faîte de ce bois là…

D’ailleurs, comme elle a « beaucoup de mal avec les compliments » je me garderai bien de vous dire qu’elle fait l’unanimité, que ce soit sur le tapis, ou à l’extérieur, qu’elle est talentueuse et inspirante, attentive au bien-être de chacun, bref elle est ce que l’on appelle une belle personne …

Peu de temps avant Noël, elle nous avait parlé de son intention de se former au « yoga des roues », nous laissant un peu perplexe sur le sujet , il faut bien l’avouer…

Et puis un beau matin, nous avons fait connaissance avec le fameux petit cercle. Pour être honnête, la magie n’opère pas dés le premier regard, le coup de foudre n’est pas automatique, et il n’est pas rare qu’au début, on l’envisage d’avantage comme un « caillou dans la chaussure » que comme une  amie qui nous veut du bien, si vous voyez ce que je veux dire…

Mais heureusement, ce sentiment ne dure pas. Au fil de la pratique, on fini par s’habituer à sa présence, voire même à la plébisciter…

Complice de notre routine, la roue vient accentuer les postures, stimuler nos acquis, ancrer nos apprentissages, nous obligeant parfois à dépasser nos peurs, à déstabiliser nos équilibres, bref à s’ouvrir, s’étirer, se libérer, se débarrasser du superflu pour gagner en essentiel…

Créé en 2014,  par Dov Vargas et Raquel Vamos, des yogis modernes, qui ont eu l’idée de concevoir un accessoire circulaire qu’ils ont nommé « Dharma Yoga Wheel« , on la retrouve aussi dans certains cours de fitness ainsi que durant les séances de Pilates.

Capture d’écran 2018-01-17 à 09.34.23.png

https://www.dharmayogawheel.com

Utilisé aux États-Unis depuis 2015, la petite roue débarque en France, pour le plus grand plaisir des yogis débutants et aguerris. Cet accessoire permet essentiellement de travailler sur les étirements, les flexions et d’améliorer les postures inversées.

DSC_0098.JPG

  • Katja, quelle a été ta première rencontre avec la « roue » ?

Partant d’une envie de diversité, et après avoir découvert la roue chez Pierre Gulondo (http://www.atelierduyoga.fr) qui enseigne le yoga depuis plus de 30 ans et chez qui je m’entraine régulièrement, j’ai découvert cet accessoire qu’il proposait notamment pour la chandelle ainsi que pour les extension du dos.

childs pose melissa.jpg

L’idée a fait son chemin, et comme j’avais envie d’apporter une nouveauté à mon cours, pour la rentrée de septembre, j’ai donc décidé d’acheter les roues.

A ce moment là je n’ai pas pensé plus loin, je voulais juste avoir un outil pour la chandelle et les extensions. Puis les semaines passant, je me suis dit qu’il était dommage de ne pas les utiliser pour d’autres postures, donc j’ai commencé à faire des recherches sur le net, et me suis rendue compte qu’on pouvait l’utiliser à l’infini, c’est à ce moment précis qu’il m’a paru intéressant de me former.

Mes recherches m’ont porté d’abord en France, puis en Suisse, sans grand résultat, et tout à fait par hasard, je suis tombée sur cet atelier de 3 jours à Hambourg, à l’école « power yoga germany » (https://www.poweryogagermany.de).

  • La « yoga wheel » c’est quoi exactement ?

C’est un accessoire pour yoga, fitness ou même massage, de forme circulaire, qui ressemble littéralement à une roue.

Elle est réalisée en matière ABS, un plastique très résistant, et le dessus est recouvert de mousse épaisse pour le confort.

Elle peut être utilisée aussi bien par les débutants que par les yogis aguerris. En soutenant le corps dans le mouvement elle le guide vers la pose la plus correcte, la plus aboutie, en toute sécurité. Elle rend également possible la pratique de postures plus avancées.

Capture d’écran 2018-01-14 à 17.10.59.png

Je trouve que la roue s’intègre dans la pratique comme un outil ce qui permet une  approche différente pour une même postures (avec et sans la roue).

flexion latérale groupe 2 sans katja.png

J’insiste sur le fait qu’il ne s’agit absolument pas d’un yoga ré-inventé. Les postures restent les mêmes à la base, la roue intervient comme une béquille, un support, pour sublimer la posture, l’envisager d’un autre point de vue, la corser, ou tout simplement la stabiliser en apportant un point d’équilibre, un ancrage.

DSC_0081.JPG

Tantôt elle facilitera le geste, tantôt elle l’ intensifiera.

DSC_0072.JPG

Et puis il faut dire aussi que la roue apporte une touche ludique, surtout au début lorsqu’il faut se familiariser avec ce drôle de petit engin, y caser ses deux pieds pour tenter l’équilibre ou y poser sa tête au beau milieu de nulle part, croyez-moi, ce n’est pas si évident et il faut savoir faire preuve d’humour et d’humilité.

DSC_0116.JPG

On peut créer des séances entières avec la roue, mais on peut aussi l’intégrer de façon ponctuelle et pour des postures spécifiques, c’est cette deuxième option que j’ai retenue pour mes cours.

  • pourquoi avoir choisi de l’enseigner?

Vu que pour certaines postures la roue est envisagée comme un outil qui amène un plus, j’ai choisi de l’enseigner de manière à enrichir les enseignements que je propose, pour  apporter une nouvelle dynamique.

Mais mon but n’est pas de remplacer la pratique régulière sans roue par une pratique uniquement avec la roue. Encore une fois, l’intérêt est de s’en servir spécifiquement et encore davantage dans le Hatha yoga.

DSC_0030.JPG

Pour des approches fluides comme le Vinyasa yoga, la roue peut créer une interruption lors de l’enchainement des postures, casser la concentration, ce qui n’est pas forcement souhaitable, c’est pour cela que je ne la fait intervenir qu’à la fin de la séance.

  • quels sont ses bienfaits ?

Personnellement je suis convaincue que la roue aide de façon efficace et rapide à mobiliser la colonne vertébrale, à travailler l’ouverture de la cage thoracique et à dénouer blocages et tensions en facilitant le relâchement de la chaine musculaire et des fascias.

DSC_0044.JPG

L’idée n’est pas d’aller plus loin grâce à elle, ou de faire des acrobaties particulières mais de sentir ce soutien qui rassure et permet d’éprouver un  lâcher prise en expansion.

Le fait de pouvoir s’installer plus sereinement et plus longtemps dans certaines postures favorise un travail en profondeur du corps ainsi qu’un véritable abandon plus restauratif.

La roue permet un étirement du corps tout entier, elle développe la souplesse du dos, libère les épaules et assouplit le cou pour soulager les tensions accumulées ainsi que les courbatures. Elle propose également une aide au stretching de l’abdomen et des muscles fléchisseurs des hanches, effectue un massage ferme et profond de la colonne vertébrale sur toute sa longueur et puis surtout elle aide à gagner en confiance, donc quelque part elle contribue à diminuer le stress.

ardha hanumanâsana isabelle.jpg

A mon avis, elle accentue de manière significative, la perception que nous avons de notre corps dans la mesure où elle nous oblige en plus à gérer « un corps étranger »…

  • quelle est la posture que tu préfères en yoga des roues et pourquoi?

J’avoue ne pas avoir de posture préférée avec la roue, mais il y a des postures qui ont  plus de résonance avec et d’autres moins. Utiliser la roue juste pour l’utiliser ce n’est pas ce que je recherche.

J’apprécie beaucoup les extensions du dos sur la roue, pour leurs bienfaits, un moment vraiment délicieux. Elle me permet aussi de faire un « handstand », c’est à dire un équilibre sur les mains dans l’espace, c’est une sensation incroyable…

DSC_0112.JPG

La roue est aussi quelque part le symbole de l’infini, pas début, pas de fin…. Je trouve cette allégorie assez pertinente pour la pratique du yoga.

1023972.jpg

D’ailleurs, ce n’est pas un hasard, si les enseignements de Bouddha, connus sous le nom de «Dharma», sont assimilés à une roue qui se déplace d’un pays à l’autre en fonction des conditions changeantes et des inclinaisons karmiques des personnes. Les formes externes de présentation du bouddhisme peuvent changer selon les cultures et les sociétés, mais leur authenticité essentielle est assurée par la continuation d’une lignée ininterrompue de pratiquants.

On dit que les enseignements de Bouddha sont comme « une roue précieuse » parce que, partout où ils se répandent, ils influent positivement sur l’esprit des personnes qui les mettent en pratique.

« Anahata » est  le chakra du cœur, siège de la générosité, du pardon et de l’empathie, il se situe symboliquement au centre de la poitrine où se loge l’amour que l’on porte aux autres mais aussi à soi-même.
Equilibrer ce chakra, c’est cultiver la bienveillance et s’épanouir dans son rapport aux autres et à soi-même.

Pour ma part, j’aime l’idée que cette petite roue puisse nous aider à ouvrir notre coeur et qu’il n’appartienne ensuite qu’à nous de savoir exporter ses bienfaits au delà du tapis…

Si l’expérience vous tente, n’hésitez pas à contacter Katja, pour un cours d’essai :

Capture d’écran 2018-01-15 à 16.48.14.png

Katja Orsega

06 89 95 46 61

202 Avenue Pasteur, 33600 Pessac

hathayogadynamique@gmail.com

http://www.hatha-yoga-bordeaux.com

 

Crédit photos : Lisa Berrocal

Un grand merci à Katja pour m’avoir autorisée à « perturber » son cours avec tant de bienveillance, ainsi qu’à mes voisines de tapis pour leur patience, leur talent et leur belle énergie positive 😉

12 commentaires sur « Ma séance de « wheel yoga » avec Katja… »

  1. Bonjour Lisa,

    J’adore cet article ! Je ne connaissais pas cette technique de Yoga, mais elle a l’air vraiment super 🙂

    Je m’intéresse de plus en plus au Yoga et je pense même sauter le pas très bientôt.Je garde l’adresse de cet endroit, qui sait peut être qu’on m’y verra 🙂

    A très vite
    Jessica

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Lisa,

    Merci pour cette nouvelle découverte qui me semble un peu difficile à pratiquer pour une débutante ! mais je vais en parler jeudi à mon cours de yoga.
    Il s’en passe de belles rencontres à Bordeaux…. que tu nous
    fais partager .
    À bientôt, j’espère 😘

    Aimé par 1 personne

  3. Hooo ! Je viens de voir cette article et je suis surprise ! J’ai commencé le yoga avec Katja il y a 4 ans. C’est elle qui m’a donné goût au yoga. J’ai déménagé depuis mais c’est vraiment une prof génial et je serais ravie d’y retourner si je passe par là bas ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Lisa, comme je suis ta voisine de tapis j’ai pris un plaisir intense à lire ton article sur la roue. C’est un instrument fabuleux et qui nous pousse à rechercher dans notre corps et notre esprit sans arrêt un équilibre qui n’est pas le même pour chacune et chacun d’entre nous.
    Kajta est une femme merveilleuse ; c’est ma 4ème année avec elle et l’avoir rencontrée est une chance fabuleuse pour moi. Il y a tant d’humanité, de bienveillance en elle et aussi beaucoup de modestie ; toutes ces qualités l’auréolent pleinement. Elle sait tout le bien que je pense d’elle et je ne suis pas la seule à le ressentir.
    Merci à toi de te rajouter à la liste (triée sur le volet) des belles personnes que la vie m’a permis de rencontrer. C’est une richesse extraordinaire. Françoise

    Aimé par 1 personne

    1. Ma chère Françoise, tes mots me touchent, et je te remercie infiniment pour ce petit bonheur que tu m’offres. Je pense que ce n’est pas un hasard si nos tapis se sont déroulés côte à côte, nous avons tant de choses à partager. Tu es une belle personne, lumineuse et inspirante, et cela se voit tant à travers ta pratique du yoga, qu’à travers la vision positive que tu cultives de la vie. Notre ressenti sur Katja et ses cours se rejoignent, aucun doute, c’est la meilleure 😉 La roue a désormais sa place parmi nous, elle nous aide à chaque pratique à ouvrir encore un peu plus nos coeurs, à grandir…

      J'aime

    1. Merci à toi Hélène, pour ton aimable visite sur H&C, et pour ton commentaire. J’espère que tu trouveras un cours de yoga des roues proche de ton domicile, et puis si ce n’est pas le cas, tu peux toujours investir dans une yoga wheel, elle est accompagnée d’un fichier contenant les différentes postures, de manière à pratiquer tranquillement chez toi 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s