Mes petites huiles bonheur …

IMG_1752.JPG

Les huiles essentielles font partie de ma routine bien-être car elles permettent une alternative « naturelle » aux petits maux du quotidien. Elles sont aussi le moyen d’embellir la vie grâce,  à leurs subtiles fragrances qui se diffusent à des moments bien choisis de la journée, où à leur vertus incroyables lorsque, mariées à une huile végétale elles pénètrent le corps, via le massage. Alors j’imagine que parmi les Healthy girls que vous êtes, nombreuses ont fait de « ma bible des huiles essentielles » de Danièle Festy, leur livre de chevet, c’est la raison pour laquelle, il ne sera pas question ici d’énoncer toutes les propriétés de ces petits concentrés odorants et volatiles, ou de remonter à 5000 ans avant notre ère, date de la découverte du 1er alambic. Non, vous, vous connaissez déjà tout cela sur le bout des doigts;-) Rappelons cependant que les huiles essentielles sont anti-infectieuses, antiseptiques et antivirales, de véritables antibiotiques naturels qui ne détruisent pas notre flore intestinale, efficaces par voie orale à des concentrations dans le sang 50 fois moindres que celles des antibiotiques. Elles stoppent la prolifération des germes nocifs tout en ayant une influence positive sur la réponse immunitaire. Savez-vous qu’une huile essentielle diffusée désinfecte une pièce en mois de 10 minutes? En cette période hivernale, il en va de notre salut sauf si vous préférez vivre dans un réservoir à microbes !!! Les techniques d’extraction sont essentiellement la distillation, car l’huile est insoluble dans l’eau, mais soluble dans la vapeur, donc une fois la vapeur chargée des essences de la plante, il suffit de la faire refroidir pour récupérer les huiles par décantation. Alors bien évidemment les huiles essentielles n’échappent pas au degrés de qualité comme n’importe quel produit. Il est important de rappeler ici que seules les huiles 100% naturelles peuvent être utilisées pour se soigner, les huiles synthétiques donc fausses n’ont aucune action thérapeutique et peuvent en plus être très toxiques, car n’ayant jamais fait l’objet de tests. Parmi les huiles amies certaines sont meilleures que d’autres, la qualité finale du produit dépendant étroitement de la qualité de la plante, mais aussi du soin apporté à l’étape de la distillation. L’huile essentielle ainsi obtenue doit être 100% pure, 100% naturelle et 100% totale c’est à dire non coupée avec une autre huile essentielle moins chère, ou contenant des résidus de pesticides. Concernant les huiles bio, seuls les tests de laboratoire feront se démarquer une huile d’exception, le plus important étant la qualité du produit fini et non la méthode de culture pour l’obtenir. C’est la raison pour laquelle , il m’a semblé évident de débattre avec une spécialiste de l’aromathérapie bio de qualité, ma copine Aleksandra de l’excellent blog yoga and tea http://www.yogaandtea.fr ,  qui boit des litres de thé et fait du yoga 🙂 mais pas que ça, car en plus d’être une vraie Healthy girl au quotidien, elle représente également des huiles essentielles BIO d’une pureté extrême : la marque américaine doTERRA. Nous nous sommes donc retrouvées au coeur de Bordeaux, pour un tea-time entre filles, un joli moment d’échange et de partage…

images-1.png

Qui est Aleksandra ?

Bulgare de naissance, et désormais bordelaise d’adoption, après avoir été parisienne de coeur pendant 11 ans, passionnée de vie saine, son blog est à son image, frais, dynamique, drôle, juste et chaleureux. Irrémédiablement tournée vers le monde, et vers les autres, tous ses projets n’ont pour vocation que sa soif d’apprendre et de partager. J’ai eu la chance de tomber sur  son blog au hasard de mes recherches d’un atelier yoga sur Bordeaux, et nous nous sommes retrouvées quelques semaines plus tard, à partager une grosse théière de thé vert, en terrasse, pour nous rendre compte que nous étions animées par les mêmes passions : le bien-être, la nourriture saine, le yoga, le thé et l’aromathérapie.

IMG_1726.jpg

Pour quelles raisons ton choix s’est porté sur les huiles essentielles doTERRA ?

Avant de connaitre doTERRA, j’achetais mes huiles essentielles en parapharmacie et souvent bio.En parallèle, je voyais souvent le ballet des petites bouteilles d’huiles essentielles colorées sur le compte Instagram d’Elena Brower, prof de yoga américaine et personnalité lumineuse, ça s’appelait doTERRA, mais je me disais que ça devait être sa propre marque d’huiles. Et puis, j’ai fait la rencontre de Cloé Bertrand, Wellness Advocate (représentante doTERRA) française, qui m’a proposé de découvrir les huiles et même de rejoindre son équipe. Clairement, j’ai été séduite ! J’aime beaucoup les huiles essentielles, je crois à fond en leurs pouvoirs pour améliorer notre quotidien et notre santé de manière naturelle.

Qu’est-ce qui rend ces huiles si particulières ?

Les huiles essentielles doTERRA sont particulières et novatrices à plusieurs titres :

★ La qualité :

Les huiles essentielles doTERRA sont parmi les plus pures et les plus sûres disponibles sur le marché mondial aujourd’hui. Leur charte CPTG (Certified Pure Therapeutic Grade®) est beaucoup plus ambitieuse que celle du label “bio”. Chaque huile essentielle doTERRA est certifiée 100% pure, sans pesticides, sans produits de synthèse et sans polluants, non seulement sur la matière première mais également sur le produit final. Très important sachant qu’on met les huiles sur la peau, on les inhale ou on les ingère et qu’elle atteignent chaque cellule de notre corps.

blog-yoga-tea-CPTG-huiles-essentielles-doterra.jpg

J’ai été moi-même surprise d’apprendre que le label “biologique” qu’on retrouve sur certaines bouteilles signifie que la plante récoltée est d’origine biologique, cependant tout le reste du processus peut ne pas être “biologique”. Il arrive alors qu’on y retrouve des produits de synthèses et autres résidus chimiques. C’est quand même dommage…

Par ailleurs, il est important de préciser que les huiles doTERRA proviennent directement des pays producteurs des plantes, qui sont récoltées et travaillées dans les conditions optimales de qualité et de concentration des teneurs en substances actives. Moi, je dis, c’est le minimum !

★ L’approche de santé alternative à la médecine classique:

doTERRA cherche à construire un pont entre la médecine scientifique et les approches alternatives. Sa volonté est de rendre les huiles de qualité accessibles au plus grand nombre ainsi que d’éduquer les familles de manière à les rendre plus autonomes dans la gestion de leur santé.

La vente des huiles se fait exclusivement par un réseau de consultants indépendants (Wellness Advocates), comme moi, qui se rendent disponibles pour accompagner, répondre aux questions, inspirer et donner des astuces pour une utilisation simple et sûre des huiles dans le quotidien.

Grand nombre des Wellness Advocates sont des professionnels d’une forme de médecine douce (kinésithérapeutes, ostéopathes, sophrologues…) ou des praticiens bien-être (masseurs, profs de yoga ou de méditation, coachs…). Parmis les plus connus sont notamment les stars de yoga Elena Brower et Tara Bliss.

★ L’engagement équitable et de responsabilité sociale :

Grâce à son modèle d’approvisionnement équitable, appelé co-impact Sourcing® , doTERRA garantit un prix équitable pour les agriculteurs en échange d’un produit de qualité supérieure. Un système gagnant-gagnant qui fait la différence car n’oublions pas que la plupart des huiles essentielles proviennent de pays confrontés à de grands défis économiques et environnementaux, comme le Guatemala, Haïti ou la Somalie. L’activité de doTERRA est ainsi génératrice d’emplois, de croissance économique et d’un fort développement des relations entres les différents pays. En parallèle, la fondation Healing Hands de doTERRA y finance des infrastructures (hôpitaux, écoles, eau potable, etc.) pour développer et améliorer continuellement l’autonomie de la communauté, des producteurs et des familles. Quoi demander de plus ?

map-doterra-producteurs-huiles-essentielles.jpg

Quelle est ton huile « chouchou » ?

Et bien pour la petite histoire, j’ai été agréablement surprise de découvrir que doTERRA a une forte implication dans ma Bulgarie natale, avec l’ouverture d’une distillerie dans la région de Dobritch, ainsi qu’un projet Healing Hands avec une structure sociale locale. Donc j’avoue avoir un petit faible pour l’huile essentielle de lavande, qui existe aussi en roller associé à une huile végétale, ce qui permet de l’avoir dans son sac à tout moment pour une application au creux des poignets, derrière les oreilles, pour mettre le tumulte de la vie sur pause le temps de se recentrer sur soi…Je dois vous avouer que tout comme Aleksandra, je suis addict à l’huile essentielle de lavande, elle ne me quitte jamais, et chaque soir, une petite perle déposée sur mon oreiller me sert d’attrape-rêves…

IMG_1746.jpg

As-tu une petite recette à nous faire partager ?

En tant que yogini je te proposerai la recette de mon super spray aux huiles essentielles pour nettoyer ton tapis de yoga après chaque session. http://www.yogaandtea.fr/blog/2014/07/22/recette-spray-tapis-de-yoga/

Et en tant que buveuse de thé et infusions,  je te suggère d’ajouter 1 goutte de Menthe Poivrée et 1 goutte de Tea tree (Melaleuca) avec une cuillère de miel à une bonne tisane (de thym, par exemple) pour stopper net les début de rhumes et maux de gorge.

Si vous avez des questions, les filles, sur les huiles doTERRA sentez-vous libres de contacter Aleksandra qui se fera un plaisir de partager son expérience, et croyez-moi elle est INTARISSABLE sur le sujet 😉

dadb564d-5785-4eb5-8abf-cd33d5e2765d.jpg

Aleksandra a eu la gentillesse de m’offrir quelques échantillons, parmi les innombrables huiles essentielles qui composent la gamme doTERRA :

L’orange Sauvage (Wild Orange)

2a3fa9a9-81da-4254-9efb-d16d8963a80e.jpg

Obtenue par pression à froid de l’écorce, l’huile essentielle d’Orange sauvage de dōTERRA est l’une des plus vendues en raison de son arôme énergisant et de ses bienfaits multiples pour la santé.

Ses propriétés :

  • Puissant agent nettoyant et purifiant
  • Protège des menaces saisonnières et de l’environnement
  • Source d’antioxydants, essentiels pour une bonne santé globale
  • Améliore l’humeur et dynamise le corps

 Quelques idées d’utilisation :

  • Quelques gouttes dans un spray pour nettoyer et purifier toutes les surfaces.
  • Une goutte dans un verre d’eau tous les jours pour donner du goût et améliorer ton  état de santé général.
  • Diffuser pour améliorer ton humeur, augmenter ton énergie et rafraîchir l’air.
  • Pour te stimuler, mettre une à deux gouttes dans la paume de ta main avec la même quantité de menthe poivrée (Peppermint) et d’encens (Frankincense). Frotter les  mains, les respirer profondément puis masser ta nuque.

Personnellement j’utilise l’huile essentielle d’orange sauvage en diffusion,  son effet est curieusement stimulant et apaisant à la fois…très agréable aussi pendant une session de yoga, pour décupler la sensation de purification interne.

Le mélange Joie des fêtes (Holiday Joy) 

7e6684a2-f572-4a85-ad60-d384c8ea0359.jpg

Pour mettre ta maison en mode « Noël  » toute l’année, sa  chaleur, et son arôme si doux créent un environnement de bienvenue pour les réunions de famille. Il peut être diffusé chaque jour pour purifier l’air et élever les esprits.

Ses propriétés :

  • Ce mélange exclusif combine l’Orange Sauvage, la Cannelle, la Noix de Muscade et le Clou de Girofle avec la senteur fraîche et aérienne du sapin de Sibérie et du Douglas taxifolié (mélèze), créant un mélange d’huile essentielle qui est une tradition de Noël chez dōTerra.
  • Élève l’esprit et vivifie les sens.
  • Purifie et rafraîchi l’air et la maison.

Quelques idées d’utilisation :

  • Diffuse le à travers la maison pendant la saison des fêtes.
  • Applique le aux vêtements, manteaux et écharpes pour conserver l’esprit et l’énergie de Noël.
  • Crée un spritzer pour humidifier ton joli sapin et ses guirlandes pour une senteur fraîche.
  • Ajoute une à deux gouttes à un pot pourri fait maison .

Ce petit flacon est une tuerie olfactive, moi j’adore !

La menthe poivrée (Peppermint)

a068a6c8-6301-4bff-99b0-86202f2de1ff.jpgLa menthe poivrée est une plante hybride entre la menthe aquatique et la menthe verte, étudiée par Carl Linné dès 1753. Une haute concentration en menthol – que l’on retrouve dans l’huile essentielle de menthe poivrée dōTERRA, permet de distinguer les huiles de meilleure qualité.

Ses propriétés :

  • Aide à dégager les voies respiratoires
  • Soulage les migraines
  • Soulage les soucis de digestion passagers
  • Repousse les insectes naturellement

Quelques idées d’utilisation :

  • Associe 1 goutte de Menthe Poivrée à 1 goutte d’huile de Citron (Lemon) dans un grand verre d’eau pour rafraîchir la bouche et le système digestif.
  • Mets 1-2 gouttes dans une capsule Veggie Caps pour soulager des soucis de digestion passagers.
  • Rajoute 1-2 gouttes dans tes préparations de smoothie préférées ou autres recettes de cuisine.

Personnellement il m’arrive parfois d’avoir l’horrible sensation qu’une migraine est sur le point de me mettre ko, au lieu de me précipiter sur un antalgique, je dépose une petite goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur mes tempes, pour un effet glaçon immédiat, comme anesthésiée, ma migraine disparait.

IMG_1722.jpg

L’aromathérapie apporte vraiment des solutions concrètes à certains de nos petits soucis de filles tels que :

  • la prise de poids : en complément d’un petit rééquilibrage alimentaire, on associe l’huile essentielle de cyprès toujours vert (anti-oedème) ou de genévrier commun (anti-cellulite) à de l’huile essentielle de cèdre de l’Atlas (favorisant la dissolution des graisses). On les dilue dans une huile végétale d’argan (assouplit la peau) et de rose musquée (effet tenseur). Dans un flacon de 30ml, tu mélanges 2,2 ml d’HE de cyprès toujours vert, 2,2 ml d’HE de cèdre de l’atlas, et on complète avec les huiles végétales. Et c’est parti pour un massage bi-quotidien pendant 3 semaines.
  • les rides : Le trio gagnant à emprisonner dans un flacon : camomille romaine, ciste ladanifère et hélichryse italienne, à raison de 1% dans une huile de jojoba ou de rose musquée. Pour limiter l’apparition des tâches brunes on peut ajouter des huiles essentielles de carottes et de lavande fine.

En cette période de pré-orgies caloriques (à réutiliser d’ailleurs aussi en période post … ), il est intéressant, voire même indispensable pour en sublimer l’efficacité, d’utiliser en synergie, huiles essentielles et  tisanes, dans le cadre d’un petit programme spécial « détox »…je dis ça, je dis rien, juste au cas où la healthy girl que tu es aurait un peu abusé du raw chocolate…et pas que 😉

Un petit bain avec :

  • le citron qui stimule le foie et associe une action drainante (2 gouttes)
  • le pamplemousse qui draine l’eau stockée en excès dans le corps (2 gouttes)
  • le géranium rosat qui stimule le foie et aide à réduire l’appétit (1 goutte)
  • le genévrier commun qui agit sur la circulation sanguine (2 gouttes)

bain_texte001LB.png

Ajoute cette synergie d’huiles essentielles à tes sels de bain, ou à ton savon liquide biologique sans parfum ni adjuvant, tu obtiendras ainsi un gel douche personnalisé. Ne verse pas directement les gouttes dans l’eau du bain, car souviens-toi les huiles essentielles sont insolubles dans l’eau.

Une petite tisane :

  • du pissenlit qui stimulera tes fonctions hépatiques, biliaires et urinaires et t’aidera à lutter contre la rétention d’eau
  • du souci qui est un excellent dépuratif
  • et de la pensée sauvage qui aide à l’élimination des toxines par le foie et les reins.

Dans une petite casserole tu mets l’eau froide et les plantes, tu portes à ébullition, tu retires ensuite du feu et laisses infuser 5 à 7 minutes. Bois au moins 3 tasses par jour de ce breuvage magique.

Dans ton diffuseur :

Orange douce ou lavande fine auront une action relaxante qui accélèrera le processus de détoxication. Lorsque tu es détendue, tu économises le maximum d’énergie pour la consacrer à l’élimination des déchets.

Et toi, comment utilises-tu les petites huiles bonheur?

6 commentaires sur « Mes petites huiles bonheur … »

  1. Je suis émerveillée par ton blog!
    Pour moi qui te connais, je trouve qu’il te ressemble. Il ya beaucoup de douceur et de chaleur humaine et Il donne vraiment envie de prendre soin de soi. En plus, les recettes sont carrément allèchantes!!!!
    Bravo Lisa!

    J'aime

  2. Bonsoir Lisa,
    J’arrive un peu par hasard sur votre blog depuis Instagram et je découvre cet article très clair sur les propriétés des huiles essentielles! Merci!
    J’ai une question concernant la diffusion des huiles dans l’atmosphère : que conseillez-vous comme diffuseur ? J’avoue que je m’y perds un peu…
    Merci de m’éclairer un peu!

    J'aime

    1. Bonjour Clara, merci pour votre message et bienvenue sur H&C. Pour répondre à votre question, il existe principalement 3 modes de diffusion des HE :
      – par brumisation : une brume est produite, accompagnée d’un effet visuel, lumineux, et sonore (un léger bruit d’eau). L’avantage de ces appareils c’est qu’ils apportent une touche déco très zen, mais les particules d’HE ne sont pas projetées pures dans l’air, elles sont couplées à de l’eau, les principes aromatiques vont donc moins rester en suspension dans l’air.
      – par nébulisation : permettant une diffusion puissante pour une pièce allant jusqu’à 120 m2. Les particules restent en suspension plus longtemps, mais ces appareils sont un peu bruyants.
      – par chaleur douce : les particules d’HE sont propulsées par une chaleur à moins de 40 degrés IMPERATIVEMENT, car au-delà de cette température, les molécules aromatiques composant les HE sont détruites et risquent de devenir toxiques. Ces diffuseurs sont peu coûteux, silencieux et conviennent pour une pièce de 20 m2 maximum.
      Personnellement, j’ai un diffuseur par brumisation que j’utilise en mode détente pour les HE de lavande, orange…j’aime son petit bruit d’eau qui coule et ses lumières changeantes…parfait pour le yoga et la méditation, et un autre à nébulisation, pour un usage plus « thérapeutique » pour désinfecter une pièce, ou diffuser des HE qui soignent.
      J’espère que ma réponse vous aura un peu plus éclairée…Passez un doux Noël, Clara…à très vite.

      J'aime

  3. Bonsoir Clara
    Merci pour ce bel article très explicite.
    J’essaie de rattraper mon retard , de tous mes messages,datant de x mois, car j’ai été souvent absente de la maison.
    J’apprécie les huiles essentielles, mai il faudrait une armoire entière si l’on veut être efficace.
    Là est mon problème, et j’avais levé le pied à cause de cela,car de grosses pertes( date de péremption). Donc un budget jeté à la poubelle.
    Toutefois, je retiens ta préparation pour le début de l’hiver. Bisous

    J'aime

    1. Bonjour Chris, je partage ton point de vue, on les voudrait toutes, mais pour ma part, j’ai une petite « trousse de secours » avec les huiles que j’utilise au quotidien. J’essaie de me limiter mais il m’arrive quand même de craquer, hier par exemple j’ai acheté l’HE d’encens, qui permet de s’ancrer, utile pour la méditation ou la pratique du yoga…Bon retour à la maison, et à très vite. Bises.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s