Cappuccino de lentilles corail aux deux carottes.

IMG_2795.jpg

C’est l’hiver. Il nous a pourtant bien semblé que les journées commençaient à rallonger, on s’est alors surprises à rêver de bourgeons aux branches d’arbres, de chants d’oiseaux,  de pivoines, de déjeuners en terrasse et de petites robes légères…Mais vous le savez comme moi, une hirondelle ne fait pas le printemps, et pour l’heure, on en est donc encore à frissonner, greloter,  superposer pulls, écharpes et bonnets, prêtes à déclencher toutes nos balises de détresse, pour un peu de chaleur et de réconfort…

Alors pour capturer le soleil dans nos tasses, nous donner bonne mine et faire le plein d’énergie, en attendant des jours meilleurs, je vous propose un petit cappuccino aux lentilles corail, une petite recette toute simple, rapide et yummi. On y va?

Pourquoi on va adorer ?

D’abord parce que les lentilles corail, ça fait tout de suite plus girly, plus fun, ça nous ressemble d’avantage à nous les filles. Comme si Dame Nature, herself avait voulu faire la distinction entre, d’un côté l’équipe des brunes, viriles, inséparables du petit salé et autres cochonnailles, et de l’autre, l’équipe des corail, la pom-pom girl des lentilles, plus petite, plus glam, d’une onctuosité incomparable, cultivée avec amour rien que pour nous.

Savez-vous que sous sa jolie couleur lipstick,  se cache une arme massive anti-grignotage, puisqu’avec ses glucides complexes capables de nous procurer une sensation de satiété très rapide, elle peut nous caler jusqu’au prochain repas, mettant fin illico presto aux allers-retours canapé-cuisine?

Riches en fibres alimentaires, elle limite aussi l’absorption du cholestérol par les intestins. Côté nutriments elle n’est pas en reste non plus : magnésium, fer, vitamine B, acide folique… Ses composantes chimiques renforcent le système nerveux et stimulent l’ensemble des mécanismes de défenses de l’organisme.Très riche en protéines elles est   la best friend des vegan girls, et avec sa couleur orangée, tonifiante et piquante elle déverse en nous une vague de bonne humeur XXL, sur laquelle il est bon de surfer.

La lentille corail est tellement parfaite que parmi tous les légumes secs, elle est celle qui se digère le mieux, et en plus elle cuit beaucoup plus vite que ses cousines vertes, noires ou brunes. Cependant pour améliorer encore plus sa digestibilité tu peux :

  • la faire tremper 1 à 2 h avant de la cuire, puis jeter l’eau de trempage avant de commencer la cuisson.
  • ou ajouter une pincée de bicarbonate de soude à l’eau de cuisson
  • ou un morceau d’algue kombu que tu jetteras après la cuisson.

Le poireau va également s’inviter à notre happy party, apportant sa petite dose d’ antioxydants  protégeant ainsi nos cellules des dommages causés par les radicaux libres.

Et pour faire le plein de bêta-carotène, histoire de préparer sa peau au soleil, au cas où, on ne sait jamais, on va mélanger des carottes multicolores, c’est plus fun, avec la « purple dragon », violette à chair orange variété récente originaire des USA, ou la jaune du Doubs, à la chair sucrée.

IMG_2622.jpg

Une petite touche de gingembre, mais lui, je n’en parle même plus, vous le connaissez bien puisqu’il a privatisé votre cuisine désormais. Membre fondateur du mouvement « waouh effect » il réveille les papilles, le système digestif et le corps tout entier. Antibactérien et antiviral, il nous réchauffe, stimule le système immunitaire, protège le foie, réduit la toxicité de certains aliments, et… agirait aussi comme un aphrodisiaque muy caliente, une sorte de « fifty shades of …yellow » si vous voyez ce que je veux dire 😉

Enfin, quelques graines de courge, avec leurs propriétés diurétiques elles parviennent à apaiser les troubles du système urinaire comme les cystites, qui nous pourrissent bien souvent la vie, à nous les filles. Mais ce n’est pas tout, ce sont de véritables petites graines magiques, puisqu’avec leur richesse en magnésium elles nous soulagent du syndrome prémenstruel, des crampes, et des petits coups de blues…enfin, comme elles contiennent aussi du fer, elles nous sauvent de l’anémie, et de la fatigue.

Ce qu’il me faut pour 4 petites tasses de soleil :

IMG_2779.JPG

  • 250 g de lentilles corail
  • 1 poireau
  • 2 belles carottes de couleur
  • 2 cm de gingembre
  • 1 cs d’huile de coco
  • 2 cs de graines de courge
  • un petit bouillon de légumes bio
  • un petit peu de crème de coco (à adapter en fonction de la gourmandise de chacun)

C’est parti !

  1. Une heure avant, j’ai pris soin de faire tremper les lentilles, pour les rendre plus digestes.
  2. Je les égoutte bien, et dans une casserole je fais revenir le poireau taillé en bâtonnets dans une cuillère à soupe d’huile de coco.
  3. Puis j’ajoute les lentilles, et je remue quelques minutes, avant d’ajouter l’eau (environ 3 fois le volume de lentilles).
  4. Un petit bouillon de légumes bio sera le bienvenu, accompagné du gingembre râpé.
  5. Je laisse cuire environ 10 à 15 minutes.
  6. Pendant ce temps, je pèle les carottes, et les émince finement, ou les passe à la mandoline.
  7. Lorsque les lentilles sont cuites, je rectifie l’assaisonnement , et ajoute de l’eau en fonction de la consistance souhaitée.
  8. Il ne me reste plus qu’à mixer pour obtenir un velouté onctueux à souhait que je dresse dans de jolis mugs ou tasses.
  9. Je fais chauffer ensuite un petit peu de crème de coco, que je dépose sur le dessus façon cappuccino, avant de coiffer le tout de brindilles de carottes colorées, et de graines de courge.

Et voilà, il ne reste plus qu’à faire un petit feu dans la cheminée, et déguster chaud…

IMG_2783.JPG

crédit photos : Lisa Berrocal.

6 commentaires sur « Cappuccino de lentilles corail aux deux carottes. »

  1. Hello Lisa ,je suis à la montagne et comment te dire …….. ici c’est un peu l antithèse du healthy &crunchy ! mais une semaine par an il est vrai, je craque pour toutes ces spécialités montagnardes et puis je me donne bonne conscience avec le ski et les randos , mais aussi curieux que cela puisse paraitre je serai contente de réintégrer mon domicile et d ‘ exécuter plusieurs de tes recettes qui me font vraiment envie afin de purifier mes voies digestives, mes voies respiratoires ayant beneficiées ,elles ,du bon air de la montagne !
    bisous et très bientôt

    J'aime

    1. Coucou Agnès, profite bien de tes vacances au grand air, n’aies pas de remords, le plus important étant de se faire plaisir…et puis une fois at home, on oublie la tartiflette, hein? Bisous et à très vite !

      J'aime

  2. Après le petit bouillon détox au radis noir, que j’ai beaucoup apprécié, je me laisserai bien tentée par ce velouté corail, histoire comme tu le dis de penser un peu à des latitudes ensoleillées…!

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s