Totalement addict du bocal…

IMG_2858.jpg

Aujourd’hui pas le temps de déjeuner, mais hors de question de zapper le repas car c’est bien connu, mettre son organisme en mode « famine », c’est prendre le risque qu’il nous le fasse payer à la moindre occasion.

Comment ? Et bien en stockant en douce toutes les calories ingurgitées au repas suivant. Et du coup,  FBI (Fausse Bonne Idée) car on obtient le résultat inverse de celui escompté…

Donc, the best solution c’est le yummy bocal. Il conserve dans sa mini tour de verre, du green, du glam, des vitamines, des sucres lents, des protéines, tout ce qui nous fait du bien et nous permet d’aborder la réunion de 15H30 en mode « warrior », ou la sortie des classes en mode « cool mum ». Et en plus avec le bocal, pas de risque de mise en examen pour migration d’éléments indésirables vers nos aliments (bisphénol and co…) tu vois de quoi je veux parler…puisque le verre c’est safe et hygiénique. Tu peux le préparer la veille au soir, et donc envolées les excuses en papier qui te parachutent pile poile sur le sandwich ou la  viennoiserie …

C’est quoi l’idée au juste ?

Le concept : réaliser un plat complet, fait maison, gourmand et équilibré, à base de produits « healthy » et bio de préférence, que l’on peut promener partout, du bureau à la salle de sport… Solution éco-friendly, économique, et zéro déchet, puisque le bocal peut être lavé et réutilisé à l’infini. Si tu voyages ou si tu ne peux pas le réfrigérer il vaut mieux n’y mettre que du green pas de protéines animales (viande, poisson, oeufs)  c’est plus sûr.

En plus, comme c’est coloré, fun et bien rangé, on se fait d’abord plaisir avec les yeux, mettant immédiatement notre cerveau en mode happy.

Le centre de l’appétit et de la satiété est l’hypothalamus, une glande située dans notre cerveau. La sensation de rassasiement intervient lorsque le cerveau reçoit des signaux qui peuvent être de plusieurs ordres

  • sensoriels, des récepteurs intrabuccaux permettent de ressentir l’aspect, l’odeur, la texture et le goût de l’aliment et vont envoyer au cerveau un influx nerveux,
  • digestifs, l’entrée des aliments dans l’estomac provoque la distension de celui-ci qui va lui aussi transmettre un message au système nerveux central.

Voilà à quoi ressemble un mécanisme normal et bien huilé. Mais parfois, il arrive que les émotions prennent le contrôle de notre mental, engendrant frustrations et troubles du comportement alimentaire.

On ne mange plus pour calmer une faim, ou faire le plein d’énergie, mais pour atténuer un état de mal-être. Il faudra alors que l’aliment lui-même, son goût ou son aspect, soient suffisamment inspirants pour produire un effet antalgique. Autant éliminer de suite les aliments que l’on s’oblige à manger juste parce qu’ils sont censés être bons pour nous, comme les o% plaisir, qui suppriment la faim, oui, mais laissent béant l’abime creusé par nos émotions négatives. Même chose pour les aliments mangés sous l’emprise de la culpabilité, du genre « je mange des frites au lieu de manger des épinards…Oh my God, je vais être énorme, même mes enfants ne me reconnaîtront plus…Pas de panique, ils te reconnaitront…quoiqu’il arrive, et un healthy faux pas n’a jamais mis qui que ce soit à terre, même Gwyneth Paltrow, la reine de la macrobiotique avoue manger un steak saignant et des  « french fries » de temps en temps…Donc maintenant que tu sais que rassasiement rime aussi avec plaisir, tu comprends pourquoi choisir des aliments triés sur le volet c’est bien, mais les mettre en scène dans un joli bocal c’est mieux 😉

Sais-tu que l’on démarre la digestion en sécrétant des enzymes provoquées par la vue, l’odorat et le toucher avant même toute ingestion ? ça vaut peut-être le coup d’y penser avant de se précipiter sur un Big Mac, non?

 » C’est une question de transfert de sensations », analyse le psychologue Charles Spence, professeur de psychologie expérimentale à Oxford. » Nos goûts changent selon la couleur des aliments ou des assiettes. On fait un transfert d’émotions, de ce que l’on ressent devant la présentation artistique jusqu’à l’expérience gustative. »

Utiliser un contenant original, soigner la présentation, est aussi un bon moyen, d’après le psychologue, de nous mener vers une alimentation plus saine.

Il est vrai que si tu prends la peine de te préparer un happy bocal, ce n’est pas pour y transporter du saucisson, du pâté ou des rillettes… Un bocal préparé avec amour invite forcément à être sélective sur le choix des ingrédients à tendance veggie, et à plus de conscience au moment de la dégustation.

La présentation implique une logique, une démarche volontariste et créative, une mini oeuvre d’art, véritable petit musée sous verre. Le « beau » est là, à portée de fourchette.

C’est alors le moment de convoquer tous tes sens, pour manger en pleine conscience,  et non sur un coin de table en likant les photos de vacances de ta collègue de bureau sur FB depuis ton smartphone.

As-tu déjà essayé d’observer les formes, les couleurs, les transparences, les brillances, les odeurs. D’être  attentive à la texture et aux saveurs de la première bouchée,  qui évoluent à mesure que tu  mastiques…C’est une expérience incroyable.

IMG_2897.jpg

Mais préparer un petit bocal ne veut pas dire, y déposer vite fait bien fait, n’importe quoi n’importe où. Non, les lois de la physique nous imposent des règles…et comme à l’école, un jour de photo de classe, on va placer les plus grands  au fond, et les plus petits devant…Pour ne vexer personne, traduisez les plus « lourds » au dessous et les plus « légers » dessus…Normal, c’est une question de bon sens, si l’on veut préserver nos petites herbes volatiles et fragiles, mieux vaut ne pas les coincer  sous une épaisse couche de lentilles ou de riz brun 😉

IMG_2872.jpg

Comment procéder ? 

  1. Des céréales ou légumineuses (lentilles, quinoa, flocons d’avoine, orge, riz noir, fèves, haricots, lentilles, pois cassés, pois chiches…) autrement dit, le camp des protéines végétales,  tout au fond de mon bocal. L’association des 2 (céréales+légumineuses ) remplaçant aisément la viande, le poisson ou les oeufs.En plus on fait le plein de fibres, minéraux, vitamines et énergie.
  2. Puis, selon ton goût et ton idéologie, des protéines animales (blanc de poulet, dos de cabillaud vapeur, saumon frais poché, saumon fumé, jambon blanc, crevettes, crabe, thon au naturel…) moi j’ai choisi des crevettes, que j’ai fait tremper dans de la crème de coco, mmm….
  3. Ensuite des oléagineux, indispensables instruments de « crunchynisation » de toute recette healthy qui se respecte. J’appelle donc les noix, noisettes, amandes, pistaches, noix de cajou, graines de courge ou de tournesol, et ma favorite du moment la graine de chanvre, qui possède un crunchy incomparable et un taux très intéressant de protéines…Avec elles, on fera le plein de minéraux et oligo-éléments comme le magnésium, un anti-stress naturel!
  4. Les fruits secs, sont en option, mais si tu les invites ils feront, à coup sûr, vibrer tes petits bocaux, de couleurs et de bonne humeur. Pense aux baies de goji, cranberries, grenades séchées, abricots secs,  qui cela dit en passant avec leur faible taux de sodium et leur richesse en potassium aideront à lutter contre la rétention d’eau…Riches en bons glucides ils nous éviteront de grignoter tout l’après-midi, et empêcheront le rush vers le placard à gâteau à 16H…le quoi? connais pas 😦
  5. N’oublie pas les légumes que tu peux  choisir crus ou vapeur, voire même rôtis. Et là ils sont tous les bienvenus : carottes, fenouils, radis noir, concombres, tomates, avocats, céleris, potimarrons….
  6. Une petite touche d’herbes : coriandre pour aider à la digestion, persil, pour la vitamine C, estragon,  menthe, stimulante et antiseptique, spiruline, quelques feuilles de roquette et des graines germées pour finir tout en légèreté.

Et enfin la vinaigrette :

Idéalement il faudrait pouvoir la mettre dans un petit pot en verre (style mini confiture) pour l’ajouter au dernier moment, évitant ainsi de ramollir les herbes et salades, mais si tu ne peux pas faire autrement dépose ta vinaigrette tout au fond du bocal avant les céréales.

Je te propose une petite vinaigrette gingembre mais n’importe quelle sauce fera l’affaire, tout dépend de tes goûts, et des ingrédients que tu auras choisi d’y loger. En fonction de la taille de ton bocal 2 cs de vinaigrette devraient suffire. Dans un blender tu mixes :

  • 1/2 échalote épluchée
  • 1 cs de vinaigre de cidre
  • 1 cs de miel
  • 2 cs d’huile de sésame
  • 1 cm de gingembre frais
  • sel/poivre

Et voilà, de quoi napper ta salade.Il ne reste plus qu’à bien secouer le bocal, après l’avoir vissé, bien sûr 🙂

IMG_2870.jpg

Sur le même principe tu peux décliner ton happy bocal en version fruitée, en y rangeant tes fruits préférés, pour un joli dessert healthy et yummy.

IMG_2906.JPG

IMG_2910.jpg

Manger d’abord avec ses yeux permet de temporiser, d’écouter ses émotions, « repérer le tonnerre avant qu’il n’éclate » (Alexandre Jollien)… se laisser aller à plus de bienveillance envers soi-même.

Shoppez vos petits bocaux par ici :

https://www.thecoolrepublic.com/cuisine/boisson/pot-mason-jar-house-doctor?

http://www.maisonsdumonde.com/FR/fr/produits/fiche/bocal-en-verre-blanc-h-18-cm-sugar-157170.htm

https://www.amazon.fr/fourchettes-jetables-biodégradables-compostables-longueur/dp/B0026RZ98S

crédit photos : Lisa Berrocal.

2 commentaires sur « Totalement addict du bocal… »

    1. Merci à toi Sophie, pour avoir pris le temps de lire et commenter ce petit billet. Ne manquons aucune occasion de nous faire du bien, avec du beau et du bon…tes déplacements seront désormais plus Happy 😉 Bises et à très vite !

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s