Rencontre avec Emmanuelle : une yogini épanouie …

11838574_10207491474911298_1069848757159840393_o.jpg

Mon chemin a croisé celui de la belle Emmanuelle, lors d’une journée détente et bien être aux Thermes marins de Cannes, en décembre dernier.

http://www.lesthermesmarins-cannes.com/fr/

Le cours de yoga ne faisait pas partie du planning très serré de ma journée de curiste en mode « peignoir et claquettes », et c’est tout à fait par hasard, que j’ai eu la chance de dérouler mon tapis à ses côtés.

Dés le début j’ai adoré sa manière douce et bienveillante de nous mettre à l’aise, et de mener son cours dans le « flow », en faisant que chacune d’entre nous avance, selon son niveau, vers un bien être postural et mental.

Et pour finir, cerise sur le gâteau (vegan) elle pratique un petit massage de la voute plantaire pour aider à la relaxation, juste nirvanesque  !

C’est une « Healthy girl « débordante d’énergie, et de générosité, et c’est pour cela que je voulais absolument vous la présenter…

15369123_10211718468383493_3111170054363714290_o.jpg

  • Qui est Emmanuelle ?

J’ai 32 ans, originaire de Grasse, la ville du Jasmin, je suis assistante de direction pour un grossiste en aéraulique depuis 10 ans, yogini depuis 5 et passée pro depuis 3. Je me partage entre Cannes, Grasse et Mougins, pour enseigner le yoga dans diverses salles de fitness et associations de la région et je donne également des cours privés sur demande.

  • Pourquoi avoir choisi d’enseigner le Yoga ?

J’ai choisit d’enseigner le Yoga car cette pratique m’a transformée et je pense qu’elle peut être utile à tout le monde, quelle que soit sa condition physique ou ses motivations.
En tant que professeur de yoga, je sais que je n’ai pas le pouvoir de modifier la vie de mes élèves, mais en leur enseignant le yoga, à travers des postures dynamiques connectées à leur souffle, je sais que je peux les accompagner aux portes du mieux être.

La clef vers le lâcher prise, et le voyage intérieur n’appartiennent ensuite qu’à eux.

Ma rencontre avec le yoga, s’est faite en plusieurs étapes :

  • d’abord à travers un ouvrage magnifique : « La Bible du Yoga » de BKS Iyengar.

https://www.amazon.fr/Bible-du-yoga-BKS-Iyengar/dp/2290017388

J’ai pu ainsi me familiariser avec les différentes postures, et m’imprégner de l’approche philosophique qui s’y rattachait. Mais dans un premier temps, je dois avouer que j’étais d’avantage attirée par l’aspect physique, avec pour toile de fond l’objectif de réparer un dos malmené par une position assise au quotidien, et une volonté délibérée de gagner en souplesse.

  • et puis un jour j’ai franchi le pas, en passant la porte d’un cours collectif de yoga, dans la salle de sport où j’avais l’habitude de m’entrainer, et je dois dire que je n’en suis plus jamais ressortie, enfin si, pour suivre une formation d’enseignante, suggérée par mon professeur de yoga, qui trouvait que j’étais plutôt douée.

J’ai démarré ma formation de professeur de Vinyasa Yoga à Antibes au Studio Zen, suivie d’une autre formation au Nicaragua avec la majestueuse Meghan Currie avec qui j’ai renouvelé mes 200H de Vinyasa en pleine jungle, une expérience juste magique.

http://www.meghancurrieyoga.com/yoga-videos/

Lorsque j’ai démarré mes formations, je n’imaginais pas la dimension spirituelle d’une telle discipline, et il m’a fallu un peu de temps pour intégrer tout cela.

Au fur et à mesure de mes séquences de vinyassa, je constatais un bien-être évident, 1h30 de pure détente, de méditation profonde…Je m’exerçais à faire les postures les plus difficiles pensant que ça m’aiderait à me sentir bien dans ma peau et dans ma tête.

Mais dès que je quittais le tapis, tous mes problèmes, le stress en voiture et au travail réapparaissaient instantanément. Et je me demandais comment je pouvais enseigner aux autres, une discipline que je n’arrivais pas, moi-même à mettre en pratique dans mon quotidien ?

Après deux années de lectures de textes anciens Hindous, et de questionnements introspectifs, j’ai enfin pu transposer les bienfaits du yoga hors du tapis.

Je dois dire que c’est à partir de ce moment là, que ma volonté d’enseigner à pris tout son sens.

10338730_10205959465932031_5356330537484329406_n.jpg

J’ai entrepris petit à petit la transmission de ce qui me paraissait essentiel dans la vie. Personnellement, je crois fermement que le yoga ne se résume pas seulement à une pratique posturale, une méditation ni même aux exercices de respiration comme beaucoup le pensent. C’est véritablement un mode de vie, une philosophie à part entière. La magie du yoga, c’est que l’on ne cesse d’apprendre, et l’enseignement aux autres nourrit sa propre connaissance…

11755638_10207441576703874_6742582484081611703_n.jpg

  • Quelle est ta posture préférée et pourquoi ?

Je n’ai pas véritablement de posture préférée. Mais j’adore les postures qui me posent le plus de difficultés, non pas que je sois maso mais j’aime la sensation de sentir un corps vivant, où chaque organe, chaque muscle est mis à contribution pour une fusion bienfaisante avec le mental. Il n’est nullement question de challenge ou de compétition,  juste vivre ce moment de communion le plus intensément possible.

734882_10208470416104216_759126716620409841_n.jpg

  • Quelles sont les personnes qui t’inspirent ?

Nick VUJICIC m’inspire énormément. Il est né sans bras ni jambes et il a une capacité à ouvrir son cœur à la vie, au monde entier ce qui m’impressionne. Il est à l’origine de nombreuses conférences, notamment dans des lycées ou collèges, pour aider les personnes à ne pas passer à côté des choses essentielles de la vie. Et je ne sais pas si c’est cette prestance, cette forme d’amour qu’il dégage qui font que tout lui réussit.

La nature et les animaux m’inspirent également, et constituent mes principaux centres d’intérêt, c’est la raison pour laquelle j’ai souhaité compléter ma formation de professeur de yoga, par un apprentissage des grands principes de la médecine ayurvédique.

1779985_10205994193680203_8783078568793635521_n.jpg

  • Quelle est ta philosophie de vie :

J’essaye d’appliquer la philosophie indienne qui prône l’acceptation, accueillir même ce qui nous semble négatif, mettre ses sens au repos. Chacun d’entre nous est une pièce de l’univers, quelque soit sa destinée.

Il existe un mot en sanskrit (langue des textes religieux hindous) qui représente cette force de caractère qui vit en chacun de nous, c’est le TEJAS, une sorte de « feu sacré »

Tejas est un type d’énergie ou de vitalité qui trouve son origine dans la religion hindou.

Le concept de tejas se rapporte au feu intérieur ou à l’illumination de l’individu, qui décuple la portée spirituelle du yoga, guidant son développement intérieur et améliorant  sa perception du monde. Une sorte d’énergie positive, profondément tournée vers la volonté inconditionnelle à faire que les choses aillent pour le mieux peu importe la situation.

  • Quels sont tes projets ?

Comme je l’ai déjà évoqué, j’ai entamé récemment une formation en ayurvéda, qui me transporte,  c’est magique, à chaque fois que je reviens de mes modules, je suis transformée et convaincue que c’est l’essentiel de la vie.
C’est la raison pour laquelle, j’envisage, dans un avenir proche, d’ouvrir un centre ayurvédique avec salle de yoga mais avant il est important pour moi, de retourner en Inde afin de m’imprégner à nouveau de ces traditions ancestrales.J’ai déjà fait un premier voyage au Rajasthan mais je pense que l’Inde du Sud m’enchantera plus, ou dumoins différemment.

  • As-tu une routine bien être?

A vrai dire, je n’ai pas vraiment de routine alimentaire, à la base je suis une grosse gourmande, et manger est une véritable passion, mais depuis que je me forme à l’ayurvéda, j’essaye dans la mesure du possible d’en appliquer les principes.

En Ayurvéda, médicine traditionnelle de l’Inde, on aborde la réalité de chaque personne en fonction de trois principes inhérents à la nature : le mouvement, la transformation et la préservation. On nomme ces principes les trois doshas et leur compréhension est essentielle à la prise en charge ayurvédique de la santé.

Lorsque nous souhaitons conserver ou retrouver l’équilibre et le bien-être, les doshas permettent d’identifier les liens de cause à effet entre notre état d’être et nos relations avec l’extérieur, que ce soit l’environnement, la nourriture ou nos relations interpersonnelles.

Chacun de nous possède un élément prédominant parmi ces 3 doshas :

*Kapha : la terre et l’eau

*Pitta : le feu

*et Vata: l’air

Il faudra adapter notre alimentation, en fonction de cette prédominance, afin d’atteindre l’équilibre. Ce n’est pas toujours simple mais j’essaie d’intégrer ces nouvelles habitudes dans mon quotidien pour me sentir bien.

Par ailleurs, totalement vouée à la cause animale, j’ai arrêté d’acheter de la viande, et je n’en mange qu’occasionnellement lorsque je suis invitée, ou parfois au restaurant. Il ne faut pas hésiter, je pense, à modifier son style de vie, pour servir des actions qui en valent la peine, et changer ses habitudes n’est pas si difficile qu’il n’y parait cela demande simplement un effort sur soi-même, comme pour le yoga ;-).

Pour mon corps, j’essaye de faire du sport tous les jours, voire juste quelques étirements lorsque je suis vraiment à cours de temps, je pratique aussi l’auto-massage des pieds et des mains.

Se lever tôt le matin, pour anticiper sur ma journée, fait partie de mes bonnes résolutions pour 2017.

12143213_10207977554262978_7484735261416187133_n.jpg

Pour les chanceuses qui habitent dans le Sud Est, vous pouvez dérouler votre tapis sous le regard bienveillant d’Emmanuelle en prenant directement contact avec elle, vous ne le regretterez pas…

Emmanuelle Juge

Tél : 07 68 33 44 87

emmajuge@yahoo.fr

Un commentaire sur « Rencontre avec Emmanuelle : une yogini épanouie … »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s