Choco-coco heaven balls …

DSC_0134.JPG

Entre fin d’été et préparatifs de rentrée on n’a pas vraiment le temps de passer des heures en cuisine, on est d’accord, mais ce n’est pas une raison pour ne pas céder à la gourmandise saine, non?

A l’heure où le carnet de route des bonnes résolutions de septembre, commence doucement à se remplir, marquant le début d’une nouvelle ère, celle du moi en mieux, vient aussi celle du bilan…

Alors je lance un appel, à celles qui ont joué les cigales, chantant tout l’été,  cédant volontiers à l’appel du Mojito et de la gaufre crème fouettée, et à celles qui ont réussi à maintenir le cap contre vents et marées, à coup de Buddha bowls et jus d’herbes, déjouant ainsi les pièges aux doux noms d’apéros, de cornets d’amour, et autres réjouissances estivales…Je précise que toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé, ne saurait être que fortuite;-) …

Bref, pour les unes comme pour les autres, pas question de glisser aujourd’hui vers le healthy faux pas qui leur ferait regretter le retour à la raison, et sa routine bien huilée …

La solution ?

dsc_0133-1-1.jpgDes mini balls, version veggie bounty, tout droit venues du paradis, avec des ingrédients sains, qui nous veulent du bien …car la noix de coco n’a pas son pareil pour nous mettre en mode « trip sous les tropiques »: texture croquante, couleur lactée, parfum enivrant, tous les ingrédients sont là pour nous transporter sous d’autres latitudes, pour nous faire évader…Longtemps mise à l’index, en raison de sa teneur élevée en graisses saturées elle est aujourd’hui réhabilité et c’est tant mieux, car elle en a sous la carapace,  jugez plutôt..

Elle aide à :

  • la digestion car elle est très riche en acides gras et contient deux nutriments particulièrement intéressants: des triglycérides à chaîne moyenne et de l’acide laurique. Habituellement, les gras saturés sont à longue chaîne, comme dans le beurre ou le fromage, ils sont donc plus difficiles à digérer et le corps prend plus de temps pour les décomposer. Or, le type de gras contenu dans la noix de coco est principalement composé de triglycérides à chaîne moyenne, donc plus digestes et moins aptes à être emmagasinés en tant que gras. Vous me suivez toujours?Donc contrairement à ce que l’on pensait, ses lipides ne sont pas mauvais pour le système cardiovasculaire, même s’ils recèlent beaucoup d’acides gras saturés. Plusieurs études confirment qu’ils n’augmenteraient pas le risque de maladies coronariennes…
  • calmer la faim, de par sa richesse en fibres alimentaires, ce qui la rend idéale non seulement pour aider à un bon transit mais aussi pour combler les petits creux…
  • réhydrater l’organisme par sa richesse en potassium. Et ce n’est pas rien, car rappelons que le potassium est un nutriment vital à la santé, étant impliqué dans l’activation des cellules nerveuses et musculaires, permettant notamment le bon fonctionnement de plusieurs organes vitaux du corps, dont le coeur et les reins.
  • nous supplémenter en oligo-éléments : fer, manganèse, phosphore et cuivre, bref les principaux dont nous avons besoin. Une portion de 100g de chair de coco fournit près de 13% de l’apport quotidien recommandé en fer. Toutefois, le fer de cet aliment végétal est moins bien assimilé par l’organisme que le fer contenu dans les aliments d’origine animale, il est conseillé d’en maximiser l’absorption en la consommant avec des aliments riches en vitamine C.
  • faire le plein de vitamine B6 : qui facilite l’absorption du magnésium et joue un rôle sur les fonctions cérébrales, agissant sur les neurotransmetteurs.
  • stabiliser le taux de sucre sanguin : riche en fibres et faible en glucides, la noix de coco peut aider à stabiliser le taux de sucre sanguin.
  • Lutter contre les radicaux libres : riche en antioxydants la noix de coco permet de combattre l’inflammation, grâce à la vitamine E qu’elle contient ainsi que des phytostérols. C’est donc un aliment anti-vieillissement et jolie peau.
  • faire le plein de vitamine C, magnésium, folate, zinc et vitamine B3.

Bon, je crois que je n’ai pas besoin d’en rajouter, les filles, vous l’aurez compris, la coconut est un aliment qui nous veut du bien, quant au cacao cru, je vous en ai déjà parlé par ici : https://healthyandcrunchy.com/2016/12/02/i-love-raw-chocolate/

Alors, on attend quoi pour s’y mettre?

Ce qu’il me faut pour une dizaine de petites boules de paradis :

DSC_0062.JPG

Pour la partie centrale :

– 100g de noix de coco râpée

– 30g d’huile de coco

– 15g de sirop d’agave ou de nectar de fleur de coco

– 1 cc d’extrait de vanille

Pour la partie externe :

– 40g d’huile de coco

– 30g de cacao cru en poudre

– 2 cc de de miel

Ou si vous préférez vous pouvez utiliser directement 100 g environ de chocolat noir à pâtisserie.

Un petit moule en silicone et Shakira pour l’ambiance « muy caliente » 😉

C’est parti !

1. Je commence par mixer tous les ingrédients composant l’intérieur des boules.

DSC_0063.JPG

2. Je mets ensuite cette préparation dans un moule en silicone, en appuyant bien pour tasser le mélange.

DSC_0089.JPG

3. J’oublie tout ça au congélateur une demi heure…

4. Puis je prépare le bain de cacao very very hot, en versant dans une petite casserole, l’huile de coco, le cacao en poudre et le miel. Je fais chauffer à feu doux, sans cesser de remuer..Ou bien si j’ai choisi l’option chocolat en tablette, je fais fondre uniquement les 100 g de chocolat au bain marie, sans rien ajouter de plus.

Bien sûr rien ne t’empêche de copier le déhanché de Shakira c’est même fortement recommandé !!!

Bon, j’en étais où ? ah oui, « bailé hasta que me cansé », et puis remué hasta que j’obtienne une beautiful sauce dans laquelle mes mini balls vont avoir envie de patauger…

Pour celles d’entre vous qui auraient remis les bonnes résolutions de rentrée, à septembre, mais n’ont pas précisé de quelle année il s’agissait (je ne nomme personne, elles sauront se reconnaitre…) il est possible, juste avant le bain cacaoté, de s’arrêter au bac noisettes torréfiées et concassées, histoire de faire glisser la boule de paradis vers… le rocher interdit, si vous voyez ce que je veux dire…Oui, je sais, il y parfois des choix décisifs à faire !

DSC_0148.JPG

5. Si je ne m’arrête pas en chemin, je sors directement mes petites merveilles du congélateur et et toutes fraîches, les laisse s’échapper vers le bain…

DSC_0092.JPG

6. Une fois qu’elles sont joliment enrobées, je les remets au congélateur pour que le chocolat se fige, pendant une petite heure environ….

DSC_0106.JPG

7. Il ne reste plus qu’à déguster, à l’heure du café avec des tranches de coco fraîche…

dsc_0097.jpg

Pour la conservation, il est préférable de les garder au frais, enfin si vous arrivez à en sauver deux ou trois ….

DSC_0141.JPG
 Si vous avez aimé cette recette, n’hésitez pas à vous abonner à Healthy & Crunchy, pour être sûre d’être informée de chacune des publications et surtout pour faire partie de cette joyeuse communauté de Princesses que nous sommes, lumineuses et happy 😉

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s