Mes cookies vegan, pomme, graines de lin et cranberries….

DSC_0004.JPG

Noël s’en est allé, emportant avec lui guirlandes et étoiles…Difficile d’envisager  « l’après » comme on avait exalté « l’avent »…Le sapin qui trônait en plein milieu du salon a regagné sa forêt de carton, les convives ont quitté la douce tablée et l’on a soufflé sur les bougies et les lanternes… La maison revêt maintenant ses couleurs du quotidien …

Sous des tonnerres d’applaudissements, des cris de joie, des feux d’artifice, et des farandoles de bons voeux, la nouvelle année s’est installée.

L’heure est venue, comme chaque premier janvier, de remettre les compteurs à zéro, et de repartir avec un stock tout neuf d’envies à explorer, de rêves à réaliser.

A nous de nous réinventer, de trouver l’alchimie parfaite, pour remplir la page blanche, avec des mots qui nous ressemblent…

Les phrases se bousculent, chacune d’entre elles voulant gagner sa place tout en haut de la liste, pour nous sublimer, nous poétiser, nous laisser croire, que cette année nous parviendrons à devenir la version 2.0 de nous mêmes, boostées aux bonnes résolutions.

Mais, soyons honnêtes, avez-vous déjà entendu un chat aboyer?

Difficile de se débarrasser de nos manteaux d’habitudes, d’émettre sur de nouvelles ondes, de changer le cours de l’histoire…

Alors plutôt que d’alourdir la tâche, et de vouloir à tout prix atteindre des sommets de perfection, pourquoi ne pas retenir uniquement les mantras qui nous donneront envie de débuter chaque matin comme un soleil, envisager chaque jour comme un cadeau?

Vibrer, ressentir, éclore, seront nos nouveaux défis, pour que 2018 soit joyeuse, pétillante et lumineuse.

Que faire alors de tous ces challenges que nous nous étions lancés pour nous donner la douce illusion que les douze coups de minuit sonneraient le début d’une nouvelle vie?

Je ne vois qu’une seule chose : les oublier, car certains de ces contrats moraux auraient immanquablement pris fin plus tôt que tard, et chercher à accumuler les (mauvaises) bonnes résolutions peut conduire à augmenter la pression.

Et franchement, qui aurait envie de commencer l’année avec une « to do list » longue comme le Nil?

En attendant, pour toutes celles qui ont clamé haut et fort à minuit : « cette année c’est décidé j’arrête le sucre », voici une petite recette expresse, qui devrait leur permettre d’honorer leurs engagements sans trop de difficultés…au moins jusqu’au  31 janvier 😉

Il s’agit d’un petit cookie totalement vegan, sans sucre, ni farine, ni beurre, ni oeufs.

Mais il y a quoi alors dans ce cookie ???

Essentiellement de la pomme bio, et ça tombe bien puisqu’elle est :

  • réhydratante
  • antioxydante;
  • énergétique
  • réductrice du taux de LDL (mauvais cholestérol)
  • régulatrice du transit intestinal.

Ensuite, en cherchant bien au fond de vos placards, vous trouverez sûrement quelques  flocons d’avoine, on les consomme au quotidien pour leurs nombreux bienfaits :

  • hypocholestérolémiants, c’est-à-dire pour leurs capacités à faire baisser le taux de cholestérol dans le sang. En effet, la consommation de cette céréale permettrait de diminuer conséquemment la part du LDL-cholestérol, grâce au bêta-lucane, cette fibre spécifique contenue dans l’avoine qui permet la réabsorption des sels biliaires dans l’intestin, provoquant ainsi une baisse de production du cholestérol hépatique.
  • effet belle peau, riche en fer, calcium, phosphore, magnésium, potassium et en bien d’autres minéraux, l’avoine est utilisée depuis des siècles pour ses propriétés hydratante, apaisante et réparatrices pour la peau. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la céréale entre dans la composition de nombreux produits de beauté. Grâce à sa teneur importante en vitamine E, elle possède des pouvoirs antioxydants qui agissent directement sur les cellules de l’épiderme.
  • anti-fringale, constitués en grande partie de fibres dites « insolubles », les flocons d’avoine possèdent une action bénéfique sur le transit intestinal. Lentement absorbée par l’organisme, la céréale est réputée pour accroître la sensation de satiété chez les individus qui la consomment.
  • limitent la production d’insuline, parmi les super pouvoirs du bêta-glucane, vous trouverez également sa faculté à réduire la sécrétion d’insuline. Une fois encore, la fibre aux mille et un atouts affiche une nouvelle vertu : celle de diminuer l’absorption intestinale des glucides.
  • régulation du système nerveux  grâce à la vitamine B présente dans les flocons d’avoine.
  • améliore la minéralisation osseuse : leur forte teneur en calcium joue un rôle important au niveau de la santé des os.
  • stimulation de la thyroïde : riche en iode, la céréale stimule la production des hormones thyroïdiennes, c’est pour cela qu’elle est est préconisée en cas d’hypothyroïdie.
  • drainage du foie : l’avoine favorise la production de lécithine, et facilite l’élimination des toxines de l’organisme, effet détox garanti, ça tombe plutôt bien !

Et pour finir quelques-unes de ces jolies petites baies, savoureuses à souhait : les cranberries , qui nous font voir la vie en rose et dont la capacité antioxydante fait désormais l’unanimité auprès de la communauté scientifique. Mais ce n’est pas tout elle renferme également :

  • Des flavonoïdes permettant de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers,  diverses maladies liées au vieillissement, et empêcheraient aussi l’adhérence des bactéries E. coli causant les infections aux parois du canal urinaire.
  • Du resvératrol, un polyphénol hyper antioxydant proche de celui du jus de raisin.
  • De l’acide ursolique, une molécule ayant un  potentiel anti cancer important en inhibant la prolifération de certains types de cellules cancéreuses notamment du foie et du sein.

Prêtes à tester l’aventure ?

Ce qu’il me faut pour une dizaine de cookies :

DSC_0005.JPG

  • 2 pommes bio
  • 50 grammes de flocons d’avoine (les miens sont sans gluten)
  • 2 cs de cranberries
  • 2 cs de graines de lin
  • 2 cs d’éclats de fèves de cacao cru (c’est mieux) ou de pépites de chocolat
  • 1 cc de vanille
  • 1 cc de cannelle
  • 1 cm de gingembre frais râpé

C’est parti :

DSC_0015.JPG

  • râper les pommes une fois pelées
  • ajouter le gingembre

DSC_0017.JPG

  • et le reste des ingrédients (épices, flocons…)
  • mélanger le tout jusqu’à obtenir une espèce de pâte, ajouter des flocons d’avoine si besoin pour obtenir une consistance compacte

DSC_0022.JPG

  • puis confectionner des boules et déposez-les sur une plaque allant au four après l’avoir recouverte d’une feuille de papier sulfurisé

DSC_0024.JPG

  • faire cuire environ 20 minutes à 160 degrés, les cookies doivent être bien dorés.

DSC_0031.JPG

  • laisser refroidir avant de déguster…

DSC_0012.JPG

L’avantage de ces cookies c’est bien évidemment qu’ils sont très légers, et ne contiennent ni gluten, ni sucres, ni matières grasses, ni produits laitiers.

DSC_0021.JPGLes graines de lin apportent de bons acides gras essentiels, tels que les oméga 3, et le gingembre, outre son petit goût délicieux et piquant, renforcera notre système immunitaire et aura une action sédative sur la muqueuse gastrique qui, pour certaines, a peut-être été mise à rude épreuve ces derniers jours ;-).DSC_0016.JPGAutre variante :

  • Remplacer les 2 pommes par 2 bananes, pour un coeur encore plus crémeux…ou mixer les 2 (1 pomme et 1 banane) ou utiliser de la compote pas trop liquide, et sans sucres ajoutés bien-sûr 😉
  • Substituer les cranberries par des raisins secs
  • Ajouter des noisettes, noix, noix de cajou, amandes concassées

DSC_0046.JPGVous pouvez consommer ce cookie au petit déjeuner, ou à tout moment de la journée, pour une pause gourmande, mais healthy…100% plaisir, et 0% culpabilité, plutôt intéressant pour commencer l’année, non?

 

Le bar à « energy balls » est ouvert…

 

IMG_6578.jpg

Pas de doutes le froid est là, et avec lui on assiste impuissants à une sorte de perte incontrôlée d’énergie, comme si nos réserves étaient calquées sur le thermomètre et la chute vertigineuse de ses températures…

Sans parler des petites tensions émotionnelles qui en découlent et qui forcément impactent nos ressources, grignotent toutes nos bonnes résolutions et soufflent discrètement sur notre petite flamme intérieure, rendant plus vulnérable notre immunité et notre équilibre …

Et pourtant s’il y a bien un mois où il ne faut pas flancher, un mois où chaque jour réserve son lot de jolies surprises et de joyeuses corvées, c’est bien décembre, l’interminable, festif jusqu’à sa dernière seconde, pour accueillir comme il se doit la nouvelle année…

Alors croyez-moi les filles, il va nous en falloir de l’énergie et de la bonne humeur pour survivre dans les files d’attente des grands magasins, dans les parkings, dans les embouteillages, sans parler des épidémies malveillantes qui nous guettent au moindre nez qui coule, à la moindre petite baisse de tonus…

La solution ? Une sélection rigoureuse de tout ce que nous intériorisons, tant au niveau physique qu’émotionnel.

Car, c’est évident, notre nourriture compte autant que les pensées que nous cultivons, et il ne faut pas laisser s’installer la mauvaise herbe émotionnelle, sous peine de la laisser polluer nos jolis massifs en fleurs…

C’est la raison pour laquelle on priorisera surtout des aliments énergisants mais sains, des calories qui vont nous reconstruire plutôt que de nous plomber, exit donc les sucres raffinés, et les mauvaises graisses…

On mettra en place quelques petites routines anti-blues, des guirlandes lumineuses de bonheur, des bougies réconfortantes, un feu de cheminée qui crépite, un bon thé chaud aux épices partagé avec une amie de coeur, bref tout ce qui peut nous aider à créer un cocon chaleureux dans lequel on aura plaisir à s’abandonner, mettant ainsi le curseur « happy » de notre mental au maxi, malgré le froid, les journées sans fin et les petits tracas du quotidien.

Alors pour commencer les filles, quoi de mieux que quelques petites douceurs healthy, énergisantes et absolument délicieuses?

Avec celles que l’on nomme « energy balls » dont les vertus bien connues outre Atlantique ne sont plus à prouver, on fait le bon choix à coup sûr.

Elles débarquent maintenant chez nous pour impacter joyeusement notre moral, notre métabolisme, et notre système immunitaire tout entier.

Et d’ailleurs, croyez-vous qu’il s’agisse d’un hasard si on les nomme aussi « bliss balls »? Bliss signifiant félicité, bonheur absolu…

A l’origine, c’est un pur produit de la médecine Ayurvédique, utilisé pour stimuler la digestion et les fonctions dépuratives de l’organisme, tout en apportant un carburant de qualité, et un moment plaisir.

Les yogis en sont addict, car leur énergie parfaitement dosée convient très bien pour un encas à consommer 2 heures avant une pratique intense.

Si vous n’y avez jamais goûté, il s’agit le plus souvent d’une pâte de dattes, à laquelle on ajoute des amandes ou autres oléagineux broyés, des épices, le tout étant ensuite modelé en forme de petites balles puis roulé dans de la coco, des graines de sésame, de la poudre de cacao cru, des baies de goji…bref tout ce qui vous fera plaisir et vous permettra de vous donner envie de quitter votre canapé, pour une petite marche en forêt ou au bord de l’océan, une séance de Pilates ou de Yoga…un tête à tête avec …le Père Noël 😉

Les spécialistes de l’ayurvéda y rajoutent des graines d’épices digestives comme le cumin, la cardamome ou le fenouil pour équilibrer l’organisme.

Vous en conviendrez, le concept est super easy, et à la portée de tout placard normalement constitué.

Le topping peut paraître totalement déjanté, mais il pose, en réalité, la promesse de super pouvoirs à la clef grâce à des ingrédients dûment sélectionnés pour leurs  qualités nutritives et leurs effets positifs sur notre organisme et notre moral.

En plus, ces petites gourmandises, ne contiennent aucun  sucre raffiné grâce à l’usage des fruits secs et plus particulièrement d’un fruit miraculeux : la datte.

Débordante de vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, cuivre, zinc et magnésium, la datte possède un vrai pouvoir énergisant. Recommandée pour combattre le mauvais cholestérol, ce fruit apporte moins de 23 calories à l’unité, ainsi que tous les nutriments dont notre corps à besoin.

Et ce qui ne gâche rien, c’est son pouvoir sucrant sans pareil, sa texture onctueuse, son goût caramel à tomber, avec les energy balls, c’est sûr l’hiver vous paraîtra moins long!

Alors, je ne sais pas vous, mais moi je suis impatiente d’essayer  😉

Ce qu’il me faut pour une dizaine de petites boules de bonheur :

IMG_6566.jpg

  • 50 g de flocons d’avoine (sans gluten en ce qui me concerne)
  • 50 g de purée d’oléagineux (amandes, noix de cajou…)
  • 8 à 10 dattes
  • 2 cc d’épices (cannelle, cardamome, badiane, gingembre…)

En option :

  • 2 cs de poudre de cacao cru
  • 1 cc de thé matcha
  • 2cs de baies de goji
  • 1 cs de poudre de maca…

Pour le topping, au choix :

  • noix de coco râpée
  • baies de goji
  • noix, noisettes, amandes, pistaches, noix de cajou concassées
  • poudre de cacao cru
  • pollen
  • graines de chanvre
  • graines de sésame grillé
  • kasha ou kacha 😉

C’est parti !

  1. Je commence par réduire les flocons d’avoine en une poudre très fine, puis j’ajoute la purée d’oléagineux, les dates dénoyautées coupées en petits morceaux et les épices.
  2. Je mixe le tout jusqu’à obtenir un pâte collante mais ferme.

IMG_6571.jpg

Je peux en rester là ou bien ajouter de la poudre de cacao cru, ou tout autre ingrédient listé en option.

Puis arrive le moment le plus ludique!

Je forme de jolies boules bien rondes que je vais rouler dans le topping de mes rêves.

C’est délicieusement régressif, et me rappelle la pâte à modeler…

IMG_6573.jpg

Laissez libre cours à votre imagination, et surtout écoutez les besoins de votre corps.

Ainsi en choisissant le pollen, par exemple, on obtiendra de véritables gourmandises thérapeutiques qui renforceront notre immunité.

IMG_6742.jpg

Ses vertus ne sont plus à prouver, il stimule les systèmes nerveux et endocriniens, et participe à la désintoxication du système digestif et urinaire, ainsi qu’à la minéralisation des os et des tissus. Il permet d’entretenir la flore intestinale. D’une manière générale, il est très intéressant pour:

  • les états de fatigue physique, nerveuse et mentale.
  • le vieillissement prématuré avec des carences en vitamines et minéraux (stress oxydatif, ostéoporose, problèmes de vision…)
  • il régule aussi le pH sanguin
  • les problèmes digestifs
  • les problèmes endocriniens relatifs au pancréas
  • la baisse de l’immunité et la prévention des maladies cardio-vasculaires
  • la croissance des enfants

Donc il vous suffit, pour terminer, de rouler joyeusement vos petites balles dans l’ingrédient choisi, et de stocker toute votre petite production dans une boîte hermétique que vous conserverez au réfrigérateur.

IMG_6572.jpg

Côté conservation c’est une huitaine de jours, mais entre nous, vous aurez beaucoup de mal à attendre jusque là…

IMG_6574.jpg

Très pratiques à déposer dans votre lunch box ou votre sac de sport, ou pourquoi pas comme gourmandise à offrir ou recevoir dans un calendrier de l’avent…

DSC_0029.JPG

Deepak Chopra, le Pape de la médecine alternative et de l’ayurveda explique que les bliss balls au sésame favorisent une digestion saine et purifient le corps et l’esprit…

DSC_0060.JPG

Vous pouvez parfaitement, si vous n’aimez pas les dattes, utiliser des raisins secs, ou  des baies de goji, environ une tasse, que vous aurez préalablement trempé dans de l’eau.

img_6575.jpg

Alors cette année à Noël, c’est décidé, moins de chocolats qui engorgent le foie, et plus de « bliss balls » pour détoxifier notre corps, et « allumer le feu » …digestif, car il est l’essentiel de la vie…

Il nettoie le corps et le mental, tout en permettant de digérer les événements de la vie quotidienne, pour nous apporter lumière et joie intérieure…

 

 

Choco-coco heaven balls …

DSC_0134.JPG

Entre fin d’été et préparatifs de rentrée on n’a pas vraiment le temps de passer des heures en cuisine, on est d’accord, mais ce n’est pas une raison pour ne pas céder à la gourmandise saine, non?

A l’heure où le carnet de route des bonnes résolutions de septembre, commence doucement à se remplir, marquant le début d’une nouvelle ère, celle du moi en mieux, vient aussi celle du bilan…

Alors je lance un appel, à celles qui ont joué les cigales, chantant tout l’été,  cédant volontiers à l’appel du Mojito et de la gaufre crème fouettée, et à celles qui ont réussi à maintenir le cap contre vents et marées, à coup de Buddha bowls et jus d’herbes, déjouant ainsi les pièges aux doux noms d’apéros, de cornets d’amour, et autres réjouissances estivales…Je précise que toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé, ne saurait être que fortuite;-) …

Bref, pour les unes comme pour les autres, pas question de glisser aujourd’hui vers le healthy faux pas qui leur ferait regretter le retour à la raison, et sa routine bien huilée …

La solution ?

dsc_0133-1-1.jpgDes mini balls, version veggie bounty, tout droit venues du paradis, avec des ingrédients sains, qui nous veulent du bien …car la noix de coco n’a pas son pareil pour nous mettre en mode « trip sous les tropiques »: texture croquante, couleur lactée, parfum enivrant, tous les ingrédients sont là pour nous transporter sous d’autres latitudes, pour nous faire évader…Longtemps mise à l’index, en raison de sa teneur élevée en graisses saturées elle est aujourd’hui réhabilité et c’est tant mieux, car elle en a sous la carapace,  jugez plutôt..

Elle aide à :

  • la digestion car elle est très riche en acides gras et contient deux nutriments particulièrement intéressants: des triglycérides à chaîne moyenne et de l’acide laurique. Habituellement, les gras saturés sont à longue chaîne, comme dans le beurre ou le fromage, ils sont donc plus difficiles à digérer et le corps prend plus de temps pour les décomposer. Or, le type de gras contenu dans la noix de coco est principalement composé de triglycérides à chaîne moyenne, donc plus digestes et moins aptes à être emmagasinés en tant que gras. Vous me suivez toujours?Donc contrairement à ce que l’on pensait, ses lipides ne sont pas mauvais pour le système cardiovasculaire, même s’ils recèlent beaucoup d’acides gras saturés. Plusieurs études confirment qu’ils n’augmenteraient pas le risque de maladies coronariennes…
  • calmer la faim, de par sa richesse en fibres alimentaires, ce qui la rend idéale non seulement pour aider à un bon transit mais aussi pour combler les petits creux…
  • réhydrater l’organisme par sa richesse en potassium. Et ce n’est pas rien, car rappelons que le potassium est un nutriment vital à la santé, étant impliqué dans l’activation des cellules nerveuses et musculaires, permettant notamment le bon fonctionnement de plusieurs organes vitaux du corps, dont le coeur et les reins.
  • nous supplémenter en oligo-éléments : fer, manganèse, phosphore et cuivre, bref les principaux dont nous avons besoin. Une portion de 100g de chair de coco fournit près de 13% de l’apport quotidien recommandé en fer. Toutefois, le fer de cet aliment végétal est moins bien assimilé par l’organisme que le fer contenu dans les aliments d’origine animale, il est conseillé d’en maximiser l’absorption en la consommant avec des aliments riches en vitamine C.
  • faire le plein de vitamine B6 : qui facilite l’absorption du magnésium et joue un rôle sur les fonctions cérébrales, agissant sur les neurotransmetteurs.
  • stabiliser le taux de sucre sanguin : riche en fibres et faible en glucides, la noix de coco peut aider à stabiliser le taux de sucre sanguin.
  • Lutter contre les radicaux libres : riche en antioxydants la noix de coco permet de combattre l’inflammation, grâce à la vitamine E qu’elle contient ainsi que des phytostérols. C’est donc un aliment anti-vieillissement et jolie peau.
  • faire le plein de vitamine C, magnésium, folate, zinc et vitamine B3.

Bon, je crois que je n’ai pas besoin d’en rajouter, les filles, vous l’aurez compris, la coconut est un aliment qui nous veut du bien, quant au cacao cru, je vous en ai déjà parlé par ici : https://healthyandcrunchy.com/2016/12/02/i-love-raw-chocolate/

Alors, on attend quoi pour s’y mettre?

Ce qu’il me faut pour une dizaine de petites boules de paradis :

DSC_0062.JPG

Pour la partie centrale :

– 100g de noix de coco râpée

– 30g d’huile de coco

– 15g de sirop d’agave ou de nectar de fleur de coco

– 1 cc d’extrait de vanille

Pour la partie externe :

– 40g d’huile de coco

– 30g de cacao cru en poudre

– 2 cc de de miel

Ou si vous préférez vous pouvez utiliser directement 100 g environ de chocolat noir à pâtisserie.

Un petit moule en silicone et Shakira pour l’ambiance « muy caliente » 😉

C’est parti !

1. Je commence par mixer tous les ingrédients composant l’intérieur des boules.

DSC_0063.JPG

2. Je mets ensuite cette préparation dans un moule en silicone, en appuyant bien pour tasser le mélange.

DSC_0089.JPG

3. J’oublie tout ça au congélateur une demi heure…

4. Puis je prépare le bain de cacao very very hot, en versant dans une petite casserole, l’huile de coco, le cacao en poudre et le miel. Je fais chauffer à feu doux, sans cesser de remuer..Ou bien si j’ai choisi l’option chocolat en tablette, je fais fondre uniquement les 100 g de chocolat au bain marie, sans rien ajouter de plus.

Bien sûr rien ne t’empêche de copier le déhanché de Shakira c’est même fortement recommandé !!!

Bon, j’en étais où ? ah oui, « bailé hasta que me cansé », et puis remué hasta que j’obtienne une beautiful sauce dans laquelle mes mini balls vont avoir envie de patauger…

Pour celles d’entre vous qui auraient remis les bonnes résolutions de rentrée, à septembre, mais n’ont pas précisé de quelle année il s’agissait (je ne nomme personne, elles sauront se reconnaitre…) il est possible, juste avant le bain cacaoté, de s’arrêter au bac noisettes torréfiées et concassées, histoire de faire glisser la boule de paradis vers… le rocher interdit, si vous voyez ce que je veux dire…Oui, je sais, il y parfois des choix décisifs à faire !

DSC_0148.JPG

5. Si je ne m’arrête pas en chemin, je sors directement mes petites merveilles du congélateur et et toutes fraîches, les laisse s’échapper vers le bain…

DSC_0092.JPG

6. Une fois qu’elles sont joliment enrobées, je les remets au congélateur pour que le chocolat se fige, pendant une petite heure environ….

DSC_0106.JPG

7. Il ne reste plus qu’à déguster, à l’heure du café avec des tranches de coco fraîche…

dsc_0097.jpg

Pour la conservation, il est préférable de les garder au frais, enfin si vous arrivez à en sauver deux ou trois ….

DSC_0141.JPG
 Si vous avez aimé cette recette, n’hésitez pas à vous abonner à Healthy & Crunchy, pour être sûre d’être informée de chacune des publications et surtout pour faire partie de cette joyeuse communauté de Princesses que nous sommes, lumineuses et happy 😉