Crème douceur, avocat et cacao cru…

dsc_0348-1.jpg

Parfois la nourriture agit comme un pansement.

Pansement émotionnel aux visées compensatoires en période de turbulence, stress, frustration, ennui ou mal-être…

On mange, et à fortiori on mange sucré pour se rassurer, se faire plaisir, installer une sorte de petite bulle entre nous et le monde, kit de premier secours face à des émotions qui nous submergent et que l’on n’est pas en mesure d’accueillir.

Ce n’est donc pas l’aliment que l’on recherche mais ce qui se cache derrière lui, son effet « doudou ». Anesthésier, le temps d’une cuillerée, un trop plein d’émotion qui nous grise et nous fait perdre l’équilibre.

En théorie, la solution consisterait à apaiser l’esprit, dissiper l’anxiété, les peurs, les angoisses, pour retrouver la pleine et consciente sensation de se nourrir avec raison et plaisir, et non de remplir un vase dont on ne perçoit plus le fond.

Et c’est justement l’acte de conscientiser ce que l’on avale qui nous ramène à nos propres sensations, à ce plancher de satiété, confortable et rassurant.

Mais si la théorie semble accessible, la pratique s’avère, elle, plus héroïque…

Comment éviter ces pensées limitantes qui nous tricotent un scénario si lointain de la réalité? Notre mental, sait parfaitement cloner le réel, à tel point qu’il nous bluffe et nous rend prisonnier de ses injonctions …

Par un ancrage à sa respiration, on peut laisser le souffle conscientiser, calmer les émotions et comprendre quelles sont les circonstances, les pensées, qui ont provoqué cette surcharge émotionnelle.

Puis, tenter de la désamorcer en remontant lentement la rivière à contre-courant en changeant d’itinéraire. Sortir du cadre, pour affranchir l’esprit de ses ruminations, briser le bocal, et ressentir enfin le bonheur de nager hors du lagon.

Laisser infuser ses idées dans une eau propre, fraîche et cristalline…

Et si l’appétence subsiste c’est qu’elle était « envie » et non « besoin ». Dans ce cas ouvrir grands, portes et fenêtres, et céder joyeusement et sans le moindre jugement à l’appel du chocolat, version crème,  savoureuse et  légère.

Celle-ci se prépare le temps d’un battement d’ailes de papillon et se déguste avec plaisir et conscience.

Douce et veloutée, aux accents épicés très cacao, sans la moindre petite lichette de sucre, de mauvaises graisses, ou de lait de vache, que l’on pourra agrémenter de jolis fruits de saison bien mûrs…

DSC_0351.JPG

Pile poile ce qu’il nous faut pour les jours d’énergie dans les tongs,  car le cacao cru augmente le taux de sérotonine, hormone du plaisir, stimulant ainsi optimisme et bonne humeur.

Idem pour la banane qui avec son taux de magnésium au top va compenser notre petit coup de mou.

La Cardamome, quant à elle, est une épice que l’on retrouve dans les plats indiens et asiatiques, elle possède de nombreuses propriété :

  • Aide à la digestion
  • Antiseptique
  • Source de calcium et de magnésium
  • Source de vitamine B2 et B6

Et si à cela on ajoute les bonnes graisses de l’avocat, qui contentent le corps, le coeur et l’esprit, on obtient une recette à tester de toute urgence et à introduire dans notre jolie routine d’été…

DSC_0331.jpg

Ce qu’il me faut pour 4 jolis petits pots :

Du green et rien que du green 😉

  • 1 bel avocat mûr à point
  • 1 banane bien mûre aussi
  • 4 cs de cacao cru en poudre
  • 3 ou 4 dattes
  • 1 gousse de cardamome
  • quelques noisettes torréfiées
  • 1 cc d’éclats de fèves de cacao cru (facultatif)
  • du lait d’amande
  • des fruits de saison (facultatif)

DSC_0384.JPGC’est parti !

  • je coupe l’avocat pour en prélever la chair
  • j’en fait autant avec la banane
  • Je verse joyeusement tout ce petit monde dans un blender en ajoutant les dattes dénoyautées, les grains de cardamome, et le cacao cru.
  • Garder le lait d’amande à portée de main au cas où, tout dépend de la consistance souhaitée.
  • et mixer…
  • puis verser dans de jolis petits bols.

DSC_0273.jpg

Ne pas oublier le topping : quelques fruits frais, ou déshydratés, noisettes, graines, éclats de fèves de cacao cru…

DSC_0387.jpg

On parie que cette petite crème vous fera fondre de plaisir tout l’été ?

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s